Comment procède-t-on de nos jours pour faire de l'or ?

Image de Comment procède-t-on de nos jours pour faire de l'or ?
Alors que l'Académie des sciences a depuis fort longtemps rangé au nombre des choses absurdes la transmutation et a interdit d'entretenir de vénérables assemblées à son sujet, certains procédés presque industriels ont vu le jour.

M. Henry Moissan, un éminent chimiste, a transformé devant MM. les membres de l'Académie des sciences quantité de métaux, et cela dans des creusets officiels, au Conservatoire National des arts et métiers, avec l'aide de puissantes Dynamos. M. Moissan s'affranchit de l'étape de la fabrication de la pierre philosophale et il emploie comme pierre philosophale artificielle des machines pourvues d'un ou de plusieurs électro-aimants, et les courants électriques utilisés par le savant transforment (Transmutent) les métaux et remplacent ainsi les opérations tentées par les Alchimistes du Moyen-âge ; alchimistes souvent accusés au passage de sortilèges et de magie !


M. Moissan, au lieu de dissoudre et de coaguler à l'aide de sels, met en action, en mouvement sa Dynamo qui développe une force de 150 à 460 chevaux-vapeur. Les Raymond Lulle, Albert-Le Grand, d'Espagnet, Van Helmont, Louis de Neuss, Edward Kelley, Nicolas Flamel, L'Impératrice Barbe, seconde femme de l'Empereur Sigismond, Helvétius, Bérigard de Pise, Cyliani et autres alchimistes du moyen-âge auraient-ils obtenu une telle énergie ? Nous l'ignorons, mais ce que nous savons bien, c'est que M. Moissan, grâce à son idée géniale de brasquer les creusets au moyen de l'oxygène a pu préparer un chrome et un aluminium résistants, homogènes, ductiles, sonores, faciles à laminer et à passer à la filière, susceptibles en outre de s'allier en très grandes proportions avec tous les métaux connus. Des échantillons de plusieurs kilogrammes soumis à l'Académie des sciences ont démontré que l'industrie pouvait absolument compter sur de nouveaux métaux, qui se distinguent à la fois par leur légèreté et leur ténacité.

Même si ce n'est pas encore de l'or pur, on s'en approche, et la science finira bien un jour par produire de façon industrielle ce métal si précieux. En attendant... il faut travailler !



Revenir au début ...