Destruction des documents en 1973

Image de Destruction des documents en 1973
La plupart de ce qui était connu de la participation de l'Agence dans les recherches sur les médicaments modificateurs comportementaux au cours des enquêtes en 1975 figurait dans un rapport sur le projet MKULTRA, préparé par le bureau de l'inspecteur général en 1963. À la suite des recommandations de ce rapport, le projet a été interrompu.

Des boites de documents refont surface

Le rapport sur MKULTRA a été mis à la disposition des enquêteurs du Comité Church du Congrès américain et du personnel de la Commission de la santé du sénateur Edward Kennedy. Jusqu'à la récente découverte des boîtes de documents, on croyait que tous les dossiers MKULTRA traitant de la modification du comportement avaient été détruits en 1973, sur les ordres du chef de l'Office du service technique, avec l'autorisation du DCI (Directeur de la Central Intelligence). Presque toutes les personnes qui avaient un lien avec quelque aspects du projet qui intéressaient les enquêteurs du Sénat en 1975 n'étaient plus membres de l'Agence à ce moment-là. Ainsi, il n'y avait à la CIA que peu de connaissance détaillée des sous-projets MKULTRA lors des enquêtes du Comité Church. Ce manque de détails et de témoignages n'était probablement pas attribuable à la destruction des fichiers MKULTRA en 1973 ; le rapport de 1963 sur MKULTRA rapporte les notes de l'inspecteur général à la page 14 :


La pratique actuelle est de ne pas tenir compte de la planification et de l'approbation des programmes d'essai.
 

On peut donc supposer que le projet a bel et bien continué en sous-marin.


Lire la suite ...