Chapitre 12 : Où l'on découvre une deuxième liste de décans,

Livre des secrets sacrés
basée sur le système des « Indiens », dans lequel les décans sont appelés Darijan, le nom que les indiens leurs donnent. Ils sont maintenant attribués aux planètes d'une manière telle que chaque premier décan contient le nom du signe zodiacal (Mars, par exemple, est dans le premier décan du Bélier), tandis qu'aux deux autres décans sont attribués les noms des signes situés en trigone (120 °), comme dans le Bélier, le Soleil (Lion) et Jupiter (Sagittaire). Les effets ne sont pas mentionnés, ni les images. Nous continuons avec des informations sur les brahmanes et les pratiques ascétiques qui sont effectuées à des moments importants de l'année astrologique et permettent aux praticiens d'atteindre un état de dématérialisation leur permettant de dominer les puissances célestes. Ils sont guidés par le « livre du Bouddha », à partir duquel des extraits sont cités. Vient ensuite la description, souvent dans d'autres textes, de la rupture d'une tête d'un corps vivant afin qu'il puisse être remis en question à des fins prophétiques. Notre auteur ne donne aucune indication s'il est question ici des « Indiens » ou des Sabéens. Suit une liste détaillée des couleurs appartenant aux décans des planètes (encore appelé wujûh), sans aucune indication de leur signification. Si l'on en croit cette liste, chaque planète a trois décans, comme si elle était un signe du zodiaque, et une couleur et deux talismans sont attribués à chaque décan. La conclusion de ce chapitre et du livre II se compose d'un extrait d'un ouvrage sur les talismans rédigé par le médecin al-Razi, décrivant les constellations favorables à la fabrication de talismans à des fins spécifiques. L'auteur donne les noms de plusieurs livres, parmi lesquels le Kitâb al-Baht de Jâbir, souvent cité. Enfin, il donne le contenu des deux livres magiques des lois, attribuées à Platon, et compare leur méthode avec celle de Jâbir. Mais il semblerait que le philosophe grec n'ait rien à voir dans sa rédaction. Il s'agirait plutôt du Kitab al-Nawamis ( Le livre des Secrets Sacrés ), également appelé plus communément le Livre des lois de Platon.


Livres de magie arabeDécouvrez d'autres livres de magie arabe...

 

Revenir au début ...