Image de Le Picatrix, volume II, un guide de magie arabe partie 6

Chapitre 11 : Où figure un avertissement

Ce chapitre ouvre sur un avertissement pour garder la doctrine cachée de l'illettré qui, par son manque de sagesse, ne fera que dénigrer la dignité de l'astrologue. Elle se poursuit avec la définition de la compréhension et de la sagacité, en utilisant des formulations qui doivent être trouvées dans une collection d'aphorismes attribués à al-Farabi, mais également imputable, en partie, à Miskawaih et même à Aristote. Suit l'énumération détaillée des trente-six décans (ici appelé wujûh,c'est à dire "visages"), les images d'ascendant, et les noms des planètes avec lesquelles ils sont connectés, en commençant par le Bélier avec Mars, le Soleil et Vénus et se termine pas les Poissons avec Saturne, Jupiter et Mars. Il y a quelques mots d'introduction à la liste, indiquant que les effets des décans sont fondées dans leur concorde avec les physeis de leurs « seigneurs ». Un post-scriptum traite de la puissance relative des différentes planètes et positions astrologiques et des physeis. Une description identique se trouve dans Ibn Abi 'l-Rijal, sauf que celui-ci omet toutes les images. Pour clore le chapitre l'auteur nous dit que, pour rendre leur fonctionnement efficace, les images doivent être gravées sur les substances qui correspondent aux planètes respectives.



Lire la suite ...