Les messes noires de Catherine "La Voisin" et l'Abbé Guibourg

Le pic de la messe noire a été atteint au 17ème siècle sous le règne de Louis XIV, qui a été accusé d'être clément envers les sorcières et les sorciers. Ce fut le moment où la messe noire était extrêmement populaire parmi la noblesse qui voyait en elle une performance exotique. En outre, ce fut le temps où l'Eglise s'est montée de plus en plus stricte. La noblesse aspirait encore se livrer aux plaisirs de la vie, et les nobles considérait le sexe comme l'un d'entre eux. La messe noire était aussi une forme de protestation contre le clergé.


Marquise de Montespan au cours d'une messe noire
Marquise de Montespan au cours d'une messe noire
C'est devenu à la mode d'assister à des messes noires dans des caves sombres de la capitale. Le principal organisateur de ces événements était Catherine Deshayes, connu sous le nom de "La Voisin". On prétend qu'elle était une sorcière qui a fait fortune en vendant des philtres d'amour. Elle fut en mesure d'acquérir les services de prêtres qui, eux aussi, voulaient probablement protester contre l'Eglise en proférant des messes blasphématoires. On compte parmi eux le fameux abbé Guibourg qui portait des vêtements garnis d'or et bordés de dentelle et des chaussures rouges.
 
Abbé Guibourg
L'abbé Guibourg lors d'une messe noire
Il y aurait eu une messe notoire effectuée pour la maîtresse de Louis XIV, la marquise de Montespan. Madame de Montespan avait demandé les services de La Voisin pour organiser la messe noire parce qu'elle pensait que le roi était intéressé par une autre femme. Tout en utilisant Madame de Montespan en tant que prêtresse nue, l'Abbé Guibourg donna trois messes noires avec elle, invoquant Satan et ses démons de la luxure et de la tromperie, Belzébuth, Asmodée et Astaroth, afin d'accorder à la Marquise de Montespan tout ce qu'elle désirait. On raconte que lors de ces messes de l'encens était brûlé, que la gorge d'enfants était tranchée, et que leur sang était recueilli dans des calices et mélangés avec de la farine pour confectionner des hosties. Chaque fois que la messe en appelait à embrasser l'autel, Guibourg embrassait Madame de Montespan. Il prenait position entre les genoux de la jeune femme et déposait le calice sur son corps dénudé. Il aurait consacré les hosties sur ses organes génitaux et en aurait coller des morceaux dans son vagin. Une orgie avait suivi le rituel. Les corps des enfants sacrifiés ont ensuite été brûlés dans le four de la maison de La Voisin. Mais leur cœur et leurs entrailles auraient servi de poudre magique destinée au roi.

Lorsque le scandale a éclaté, 246 personnes ont été arrêtées sur l'ordre du roi. Parmi eux, certains des plus hauts rangs de la noblesse française. La Voisin fut arrêtée le 13 mars 1679 dans l’Eglise de notre Dame de Paris où elle perpétrait une cérémonie de sorcellerie. On ne put éviter que le sacrifice ne soit commis. Ils ont tous été traduits en justice et les aveux dépassèrent ce à quoi on s'attendait en termes de torture. La plupart des nobles incriminés reçurent des peines de prison ou l'exil au fin fond de la campagne. Les trente-six roturiers ayant participé à ces messes noires ont été exécutés, y compris La Voisin qui a été brûlée vive en 1680.

Lire la suite ...