L'homme de MacGregor

A Naqada, en Égypte, un trésor d'artefacts anciens voit le jour après son ensevelissement pendant 6 000 ans. Parmi les découvertes se trouve la statue de ce qui ressemble à un homme barbu. Il est surnommé « L'homme de MacGregor » en référence au révérend William MacGregor chez qui cette collection d'antiquités se trouvait autrefois.

En égyptologie, cette statue antique est appelée « l'homme barbu ». Cependant, si vous regardez d'un peu plus près, vous pouvez voir que ce qu'il porte sur la tête et ce qui s'étend sous son menton n'est pas nécessairement une barbe, mais cela ressemble à une calotte. Tout son corps semble être à l'intérieur d'une combinaison, d'un costume, car même là où sont ses poignets, il n'y a pas de chemise ouverte. Peu importe l'angle, cela ressemble à un homme à l'intérieur d'un costume pour se protéger de matières dangereuses.

D'autres personnages trouvés à Naqada ont aussi des barbes pointues qui s'étendent du menton, mais sans capuchon.

Ajoutant un peu plus au mystère, il est supposé que Naqada était le foyer ancestral de Seth, le dieu égyptien de la maladie.

Combinaison de protection chimique

Nous ne savons pas s'il s'agissait d'appareils réalistes utilisés pour protéger les extraterrestres, peut-être des produits chimiques très dangereux, ou des maladies qu'ils répandaient sur la terre. Si vous étiez un visiteur extraterrestre, vous porteriez quelque chose pour vous protéger des bactéries et des virus qui sévissent, ce qui est l'une des raisons des combinaisons Hazmat de protection chimique. Une autre raison serait de ne pas vous protéger mais de protéger la population que vous visitez.

Peu importe ce que l’homme barbu porte autour de ses hanches, cela ressemble plus à un type de dispositif technologique qu’à ce que suggère l’égyptologie. Les égyptologues suggèrent qu'il porte une gaine de pénis. Mais tout ce qui est attaché à son ventre est tout sauf une gaine de pénis.

Alors est-il possible qu'il s'agisse d'une sculpture d'extraterrestre ? Parmi les antiquités, l'homme de Macgregor n'est pas seul à ressembler à un extraterrestre. Dans le monde entier, de nombreuses sculptures et figurines anciennes semblent représenter des créatures d'un autre monde dans ce que certains prétendent être des combinaisons d'astronaute.

En Amérique centrale on trouve plein de ces costumes. On trouve des êtres gravés dans la pierre qui portent des casques. Hors du casque, vous avez quelque chose comme une trompe qui monte et, dans certains cas, vous voyez sur l'épaule près du casque quelque chose qui ressemble à une boite ou un dispositif quelconque.

La peste noire liée aux ovnis

Mais les représentations étranges de personnages masqués portant ce qui semble être des appareils respiratoires ne se limitent pas au monde antique. En 1347, des navires remplis de marins italiens moururent subitement après avoir été couverts de furoncles noirs suintants remplis de sang et de pus. La maladie s'est propagée rapidement dans toute l'Europe et a bientôt eu un nom : la peste noire.

La peste noire a été largement considérée comme un acte de Dieu pour le caractère pécheur du peuple. Ce que vous obtenez est une mort lente et douloureuse et c'est très désagréable de mourir de la sorte. Et cela décime complètement les populations. En cinq ans, cette maladie, jusque-là inconnue, avait exterminé près du tiers de l'Europe, soit l'équivalent, aujourd'hui, de plus que de nombreuses épidémies.

Les éruptions mystérieuses de peste étaient souvent précédées d'observations étranges et inquiétantes dans le ciel et il y avait ensuite toutes ces morts horribles. Mais ces objets métalliques étranges vus dans les cieux d'Europe, parfois décrits comme des navires en bronze, ont-ils vraiment été mal compris alors qu'il s'agissait de simples événements cosmiques – tels que les météores et les comètes – comme le pensent la plupart des scientifiques traditionnels ?

Un ovni survole l'Europe avant la grippe de 1732

En 1731, des OVNIS ont été observés au-dessus de l’Angleterre, de l’Irlande et de la Roumanie, avant l’épidémie mondiale de grippe de 1732. Les gens ont vu un objet rouge dans le ciel et, parfois, cet objet a généré tellement de chaleur que les gens ont dû retirer leur chemise. C'était quelque chose qui brillait juste là-haut dans le ciel. Plus tard, une peste a éclaté.

Ce que les gens appelaient des comètes à cette époque, nous ne l’appellerions pas des comètes aujourd’hui. Tout ce qui se déplaçait dans le ciel et qui était inhabituel, brillant, ils l’appelaient « comète ».

Par exemple, dans les Chroniques de Marvels  de Conrad Lycosthenes, on relate une comète observée en Arabie dans les années 1400. Mais lorsque vous regardez la gravure sur bois, cela ressemble à une fusée.

Retour à la catégorie : Observations d'Ovnis



Cet article a été récemment mis à jour pour la dernière fois le 6 Avril 2019. Il est très récent et nécessite peut-être quelques améliorations.