Seth   

Seth, dieu du chaos et de la violence, fut d'abord un dieu du désert et des tempêtes, des forces indisciplinées de la nature. Par extension, il est devenu le seigneur de tous les pays étrangers au-delà des terres fertiles et de la société ordonnée de l'Égypte. À partir du VIIIe siècle av. J.-C., Seth devint un dieu du mal, une divinité à vilipender plutôt qu'à adorer.

Certains dieux naissent de manière monstrueuse : Seth sort de la bouche de Nout ou, selon une tradition rapportée par Plutarque, perce brutalement les flancs de sa mère. Car Seth, responsable des inévitables dérèglements du monde, n’est pas un enfant divin chéri de sa mère Nout. Dès sa naissance celle-ci se déchaîne contre lui :

Mes doigts sont contre lui comme des couteaux acérés,
mes ongles sont contre lui comme des lames métalliques

 
(Papyrus du Louvre n°3129).

En tant que fils de Geb, Seth a tenté de s'emparer du trône de son père en assassinant son frère Osiris et en privant son fils Horus de son droit de naissance. Seth et Horus se disputèrent le trône, symbolisant ainsi la concurrence entre la Haute et la Basse-Égypte. La victoire finale d'Horus sur Seth signifiait la réunification du pays.

Les Hyksos, une tribu sémitique qui conquit l'Égypte vers le XVIIe siècle av. J.-C., identifièrent Seth avec leur dieu Baal. Ainsi, les déesses sémitique de la guerre, Astarté et Anat, seraient les femmes de Seth.

Les astuces d'Isis contre Seth

Après sa mort et sa résurrection, Osiris a abdiqué le trône de Geb qui lui revenait pour gouverner le monde souterrain. Son fils qu'il a eut avec sa sœur Isis, Horus, a été nommé pour lui succéder. Cela a provoqué une querelle entre Horus et le frère d'Osiris, Seth, dont l'enjeu était le pouvoir égyptien. Seth a insisté sur le fait que sa demande était plus légitime que celle d'Horus, et a fait appel à la cour des dieux, qui était dirigée par le dieu soleil Rê.

Alors que le processus se prolongeait, une très belle femme s'approcha de Seth et lui demanda son aide. Le frère de son défunt mari réclamait son bétail alors que son fils était toujours en vie. Espérant gagner les faveurs de cette femme, Seth dit que le bétail devrait aller à son fils. Lorsque la femme se révéla être Isis qui s'était déguisée, la cour des dieux se moqua de Seth et prononça un jugement en faveur d'Horus.

Le viol d'Horus

La veille du jour où les dieux devaient juger Horus et Seth, Seth a invité Horus chez lui et l'a violé. Cependant, Seth n'a pas réalisé que Horus avait attrapé son sperme dans sa paume. Quand Horus est rentré chez lui auprès de sa mère Isis, elle lui a coupé la main et l'a jetée dans l'eau. Après avoir remplacé sa main, elle prit du sperme d'Horus et se rendit dans le jardin de Seth pour parler à son jardinier.

Après avoir appris que Seth ne mangeait que de la laitue, Isis plaça le sperme d'Horus sur les feuilles de laitue. Le lendemain, Seth prit son petit déjeuner et se rendit à la cour. Lorsqu'il a prétendu avoir violé Horus, le dieu Thot a appelé le sperme de Seth du corps d'Horus pour le prouver, mais le sperme a émergé de l'eau. Lorsque Thot appela le sperme d'Horus, il sortit de la tête de Seth sous la forme d'un disque solaire (symbole d'Horus).

Seth le guerrier

Le rôle de Seth n'était pas défini uniquement par son aspect chaotique. Il était aussi un dieu d'une grande force physique. Certains pharaons s’appelaient eux-mêmes les « bien-aimés de Seth » ou comparaient leur force à la sienne, par exemple, Thutmose III avait lui-même montré que c'était le dieu Seth qui lui avait appris à tirer à l'arc.

Lorsque la dispute entre Seth et Horus se termina avec la défaite de Seth, Rê nomma le dieu vaincu pour le servir dans sa barque solaire. Chaque nuit, alors qu'il voyageait à travers le monde souterrain, Seth devait combattre le grand serpent Apophis.



Cet article a été récemment mis à jour pour la dernière fois le 30 Novembre 2018. Il est très récent et nécessite peut-être quelques améliorations.