Un souffre douleur

Image de Un souffre douleur
Le Maskilili a toujours été connu comme un souffre-douleur. C'est celui dont tout le monde se moque, à cause de ses pieds tordus. C'est aussi celui que tout le monde accuse après la disparition de quelque chose dans les villages : un poulet manquant à l'appel, une casserole disparue, un enfant qui s’égare en forêt, etc.

On accuse également les maskililis de jeter des malheurs sur les populations, tels que les maladies des enfants. Tant est si bien que les maskililis se sont mis à haïr des hommes qu'ils considèrent comme mauvais et qu'ils ont pris la fuite en forêt pour vivre dans l'errance perpétuelle. Il sont comme des animaux traqués, terrorisés, détestés.


Mais de mémoire, il n’a jamais été question d’attaques de maskilili. Ce petit monstre semble être juste un peu joueur et il n'existe aucun témoignage comme quoi il vivrait en groupe. Le Maskilili est un monstre solitaire.

Le handicap du Maskilili avec ses pieds à l'envers ne lui permet pas de s'enfuir très vite quand il est en danger ou qu'il est poursuivit par les hommes. C'est pour cette raison qu'il est obligé de constamment se cacher pendant la journée. En cas de nécessité, il a appris à utiliser tous les supports à sa disposition : lianes, branches, troncs, etc. Au lieu de freiner sa progression ses obstacles lui sont autant d’appuis, de points d’ancrages, de supports et de tremplins. Pour dérouter les chiens, la voie des arbres est la seule possible, jusqu’à la prochaine crique. Il saute de branche en branche, fidèle à sa réputation de disparaître sans laisser de traces.

L'intrusion des hommes en forêt est propice au Maskilili pour tendre des pièges. Il refuse en effet que cette espèce destructrice s’installe dans son royaume et il pratique une résistance farouche. Sa technique est principalement le harcèlement. Des vols ou des destruction de matériel sont souvent attribués au Maskilili. Il provoque des chutes d'arbres mystérieuses sur les campements. Tout est bon pour nuire à l’intrusion des hommes en forêt.


Lire la suite ...