A l'époque du carnaval en Guyane

Image de A l'époque du carnaval en Guyane
Le Maskilili s'aventure parfois à rôder près des habitations. On ne le voit pas car il est invisible, mais on entend ses sifflements caractéristiques et on l'entend parfois fouiller et gratter le sol à la recherche de nourriture. Il existe pourtant une époque de l'année où les maskililis se font beaucoup plus présents : le Carnaval.

C'est à l'époque du Carnaval qu'il sort bien plus souvent du bois pour rôder près des maisons. Il aurait même été aperçu. Chacun donne son avis sur le Maskilili et son témoignage et les histoires ne sont jamais les mêmes.


Les témoignages concordent pourtant tous sur une chose. Le Maskilili est tout petit, un peu comme un lutin ou un nain de jardin. Il est malicieux mais jamais très méchant. On prétend qu'il emporte les enfants qui traînent seuls la nuit mais ce n'est jamais arrivé. Ce n'est qu'une légende qu'utilisent les parents pour effrayer les enfants afin qu'ils restent bien sages à la maison. On entend souvent les parents s'écrier à leurs enfants :

Ne restez pas traîner dehors sinon le Maskilili va vous emporter.
 

Des générations d'enfants ont été traumatisés par ces légendes monstrueuses.

L'une des caractéristique du Maskilili est qu'il est très malin ! On prétend qu'il s'agit d'une créature mi-homme, mi-esprit et que la forêt est son royaume. Il aime particulièrement jouer des tours aux humains.


Lire la suite ...