Les caractéristiques du Maskilili

Image de Les caractéristiques du Maskilili
En Guyane, le Maskilili sème la terreur chez les plus jeunes (et même les plus âgés). Il s'agit un petit monstre très espiègle qui appartient au monde de la nuit et de la forêt dense. Il est très difficile de le voir, si bien que certains lui prêtent la faculté d'être invisible. Mais il est possible de l'entendre car le Maskilili émet par intervalle des sifflements très caractéristiques.

Sa particularité est d'avoir les pieds retournés, si bien que si jamais quelqu'un s'aventure à tenter de le suivre dans la forêt amazonienne il va fatalement se perdre en essayant de suivre ses traces. Cette mésaventure est malheureusement arrivée à beaucoup d'imprudents et on ne les a jamais revu. Étant très farceur, on prétend que l'une des activités principales du petit monstre serait même de perdre les chasseurs qui tenteraient de faire une battue à sa poursuite.


Il faut vraiment s'en méfier car à cause de ses pieds retournés, en le voyant, on pense volontiers qu’il s’éloigne alors qu’il s’approche et ce n’est pas toujours pour votre bien.

Le Maskilili aux pieds à l'envers est connu pour vivre au pied des piments. C'est sa source d'alimentation principale avec les grains de café. Il ne s'aventure que la nuit pour aller se nourrir. Certains vont jusqu'à préciser que sa nourriture se compose uniquement d'une variété de piments qui s'appelle piments de Bondamanjak et que ce sont les grains de café vert qu'il affectionne.

Certains pensent enfin que ces grands arbres que sont les fromagers peuvent être le repère des Maskililis. Mais le fromager est surtout connu en Guadeloupe pour être le repère des soucougnans.


Lire la suite ...