La croix celtique

La croix cerclée des Celtes était un symbole avant la croix du christianisme. Elle est aujourd'hui utilisée dans de nombreux contextes, à la fois religieux et laïques. Elle n'est rien d'autre que la représentation du mandala du cercle magique. La croix celtique est comme une croix traditionnelle mais avec un anneau autour de l'intersection de la tige et des bras. La croix, à bras égaux et entourée d'un cercle, symbolise l'équilibre des forces masculines et féminines et des quatre éléments, les quatre points cardinaux. En son centre, là où les bras sont croisés, se cache le cinquième élément ou esprit. Le cercle qui entoure la croix représente l'univers manifesté et contenu dans un cercle représentant l’infinité car il n’a aucun commencement et aucune fin.



La croix entière est souvent décorée de motifs gaéliques fleuris. Parfois, la croix celtique est placée sur une grande base pour ressembler plus étroitement à la croix chrétienne traditionnelle, et d'autres fois le symbole se tient seul. La croix celtique n'est parfois rien de plus qu'un simple « bâton » dessiné sur une pierre tombale ou sur un site religieux; d'autres fois, il est sculpté et assez orné. La croix celtique est également appelée la « croix de soleil » par certains qui interprètent l'anneau pour représenter le soleil. Mais est-ce la bonne interprétation ?

Différentes interprétations

Des croix celtiques ornent des centaines de cimetières en Irlande et en Écosse, ainsi qu'au Pays de Galles, en Angleterre, en Europe et ailleurs. Peu de symboles sont aussi reconnaissables que la croix celtique comme l'incarnation du christianisme celtique. Mais il faudrait être un chrétien fondamentaliste pour croire que la Croix Celtique est une représentation du christianisme étant donné qu’elle existait avant l’avènement de cette religion.

Il est pourtant communément admis que Saint Patrick a introduit la croix celtique en Irlande, lors de la conversion des rois du paganisme au christianisme. La légende irlandaise raconte qu’il essayait de convertir l'irlandais païen au christianisme. Certains de ces païens adoraient le soleil, donc on dit que Patrick a combiné la croix chrétienne avec le motif circulaire du soleil comme un moyen d'associer la lumière et la vie avec la croix chrétienne dans l'esprit de ses convertis. Certains croient aussi que c'est Ste. Colombe ou St. Declan qui l'a introduit. La croix celtique seraient ainsi une fusion syncrétique entre le symbole de la croix catholique et d’anciens symboles païens.

D'autres théories prétendent qu’il s’agit d’une question de conception technique pour renforcer la construction : le cercle renforce les poutres transversales, empêchant qu’elles ne se cassent ou leur destruction par les éléments ou le temps. Mais alors pourquoi toutes les croix du monde ne sont pas construites sur ce modèle s’il est réputé plus solide ?

Certains jureront que c'était un symbole phallique qui a été transformé en une croix pour cacher sa véritable signification. Mais il faut avoir l’esprit un peu dérangé pour croire à cela.

Des racines anciennes

En vérité, alors que l’on pense que la croix celtique est certainement un symbole chrétien, elle prend ses racines dans les anciennes croyances païennes qui étaient présentes sur les terres britanniques bien avant les premiers catholiques. Le cercle de pierre de Calanais, sur l'île de Lewis, en Écosse, est formé d'un cercle rugueux, avec une croix en armes. Ceci est censé être un symbole du soleil pour les créateurs du cercle de pierre, qui est devenu une forme sacrée pour les Celtes. On dit que St Patrick a pris ce symbole de soleil antique et a prolongé l’une des longueurs pour former une fusion de la croix chrétienne et du symbole du soleil, et ce fut ainsi la naissance de la croix celtique, ou du moins, celle de la Croix de Saint Patrick.

On a attribué différentes significations de cette croix à l'intérieur d'un cercle dans de nombreux groupes et cultures. Une de ces significations est celle des étapes de la journée : matin, midi, soir, minuit. Une autre possibilité correspond aux lieux de rencontre de l'énergie divine, du soi, de la nature, de la sagesse et de la divinité. Bien sûr, il existe des relations évidentes telles que l'est, le nord, le sud et l'ouest; ou la terre, l'air, l'eau et le feu qui peuvent également être dérivées de cette forme. Même les Amérindiens l'ont utilisé comme un symbole pour leur roue de la médecine. La roue solaire a également été appelée Odin's Cross, un symbole de la mythologie nordique.

Chez les premiers chrétiens

Les premiers chrétiens gnostiques en Egypte ont également utilisé une forme similaire pour leur croix copte. Il y avait le cruciforme dans un cercle, un bras inférieur plus long, puis une croix sous le cercle, semblable à un ankh. La forme actuelle de la croix presbytérienne est également une croix celtique, avec des extrémités évasées de chacun des bras.

L'auteur et navigateur, Crichton Miller, a démontré que la forme aurait pu être utilisée comme un outil de navigation par les explorateurs et comme une aide architecturale par les constructeurs anciens.

Mais il est clair que tous ces gens là n’y connaissaient pas grand choses à la magie alors leurs démonstrations ne valent que ce qu’ils veulent bien nous faire croire. Ma grand-mère a démontré qu’avoir une croix celtique au bout de ses bâtons de ski lui permettait de skier plus vite en évitant que ses bâtons ne s’enfoncent trop profondément dans la neige.

Que symbolise le cercle ?

Certains disent que le cercle représente le dieu-soleil romain Invictus, donnant ainsi le nom de Croix Celtique Solaire. D'autres disent qu'il représente le halo de Jésus-Christ. D'autres le voient simplement comme un résidu de ses racines païennes en tant que symbole du soleil. Une croix semblable mais plus élaborée du 7ème siècle, appelée croix de Mura, peut être trouvée à Fahan, Irlande.

Une autre histoire liée a Saint Patrick prétend qu’il a associé le symbole païen de la déesse de la lune (un cercle) avec une croix, et bénissant la pierre, fit la première croix celtique.

La vérité est que le cercle symbolise l’infini car il n’a pas de fin. Il a également une symbolique sacrée en étant la représentation du Dieu Créateur car il n’a pas de début. Le cercle revêtait une signification importante chez les Celtes. On le retrouve dans beaucoup de vestiges. Souvent, les alignements de menhirs étaient disposés en cercle. Ce dernier était donc très lié a leurs croyances et leur religion.

Croix celtiques anciennes

Les Croix Celtiques originales n'ont pas été sculptées dans la roche, elles ont été gravées sur les rochers, comme le marqueur en croix près de l'Oratoire Gallerus en Irlande. C'est une dalle de pierre, érigée et sculptée avec une croix celtique à la surface. Un autre exemple est l'Edderton Cross Slab en Écosse, en grès rouge. La croix de Killaghtee à Dunkineely, en Irlande est un autre bel exemple, datant d'environ de l’an 650. On pense que ce dernier exemple marque la transition entre les dalles plates et les croix celtiques droites. Le sommet de la sculpture est une croix maltaise avec le triple nœud de Ste. Brigitte en dessous, représentant la Sainte Trinité.

Les hautes croix étaient populaires aux 8ème, 9ème et 10ème siècles en Irlande, et étaient souvent construites pour commémorer des personnes ou des lieux célèbres. Au fil du temps, ils ont commencé à faire des sculptures élaborées, racontant parfois des histoires bibliques. Une croix célèbre à Clonmacnoise en Irlande est appelée la Croix des Écritures, ou la Croix du Roi Flann. Elle est décorée avec des images de la bible, telles que la Cène, la Crucifixion et la Garde du Tombeau.

Cette tendance à raconter des histoires complexes à travers la sculpture pourrait être une imitation de sculptures romaines telles que la colonne de Trajan, ou peut-être les sculptures picturales beaucoup plus proches en Écosse. Alors que beaucoup de dessins stylisés sur les pierres Pictish sont encore un mystère, certains racontent évidemment des histoires de batailles et d'événements.

Les pierres tombales

Bien qu'il y ait beaucoup de croix élevées dans toute l'Irlande, la majorité des croix celtiques que vous verrez sont celles des pierres tombales, résultat d'une mode autour des années 1850 pour les utiliser comme pierres tombales ou monuments. C'est le style qui a traversé les océans et pris racine partout où les immigrants irlandais ou écossais ont débarqué, que ce soit les Amériques, l'Australie ou de la Nouvelle-Zélande, apportant avec eux la beauté et le mystère de la Croix celtique.

Mais cette mode n’est que très récente et c’est pourquoi les croix sont si bien conservées. Si on cherche la véritable signification de la croix celtique il faut éliminer tout effet de mode et tout syncrétisme avec des religions venant du continent ou des traditions apportées par divers envahisseurs. La véritable croix celtique était là bien avant, au temps des druides et des premiers celtes.

Les décorations des croix celtiques

Les croix celtiques sont décorées avec l'art insulaire, caractérisé par des bandes étroitement entrelacées. Ce style d'art, également connu sous le nom d'art hiberno-saxon, est étroitement associé au christianisme celtique et au monachisme irlandais. Le fabuleux livre de Kells, une copie illustrée des quatre évangiles, contient de merveilleux exemples d'art insulaire, et le même type de motifs visibles dans le livre de Kells peut également être vu sur la croix celtique.

À l'époque médiévale, le symbole de la croix celtique était utilisé comme monument public - tout comme les chrétiens actuels placent souvent une croix au sommet d'une église - et la croix celtique avait des gravures de scènes bibliques, comme outil d'enseignement. Lorsque ces croix marquaient un site religieux sacré, elles avaient généralement une tige plus longue et sont appelées « hautes croix irlandaises ».

Aujourd'hui, la croix celtique est aussi devenue un symbole de fierté nationale. Ceux qui s'identifient à la tradition celtique peuvent porter la croix celtique sur des vêtements, des bijoux ou des tatouages. Les équipes sportives et d'autres organisations ont également été connus pour utiliser la croix celtique comme un moyen de montrer leur héritage irlandais.



Lire la suite ...   


Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 7 Janvier 2018. Il est un peu ancien mais toujours d'actualité.