Disposition du cercle magique

Cercle magique
Dans presque toutes les cultures, le cercle est un symbole de l'infini et de l'éternité. Il n'a pas de début ou de fin. S'il est dessiné correctement, avec les bougies correspondant aux éléments dans leurs orientations et l'autel au centre, le cercle devient un mandala, ou dessin sacré, sur lequel la magie est placée.

Dans la magie avec le lancement de sorts ou d'enchantements, le cercle est dessiné au moyen de l'épée, comme protection contre toute puissance potentielle ou esprit dangereux. De plus, il concentre le cône d'énergie qui s'élève dans ses limites. Ce cône d'énergie s'élevant dans le cercle fut ce qui, plus ou moins, conduisit à l'idée que les sorciers et les magiciens avaient des chapeaux pointus.

En magie, un cercle bien tracé devient une frontière invisible qui a des pouvoirs à la fois dans cet univers et dans l'autre. L'énergie de cette limite, ou frontière, limite les influences négatives et retient le pouvoir que vous créez jusqu'à ce que vous soyez prêt à le libérer. Le cercle n'est rien d'autre qu'une zone de travail neutre, capable de régénérer et d'étendre le type de pouvoir créé par le magicien.

 

Les accessoires

Pour réaliser votre cercle magique il vous faudra quelques petits accessoires et des ingrédients représentant les quatre éléments de base.

Pour rappel, les quatre éléments sont :
l’eau
la terre
l’air
le feu

Tout naturellement on va utiliser de l’eau pour matérialiser l’élément eau. Il vous faudra donc un petit récipient pour contenir ce liquide. Un simple bol en terre cuite fera l’affaire.

Pour l’élément feu on utilisera des bougies. Des bougeoirs sont donc nécessaires.

Pour l’élément air ce sera de l’encens qui le symbolisera. Il faudra un brûloir à encens.

Il nous reste l’élément terre qui peut être matérialisé de différentes manières :
- de la terre tout simplement
- des petits graviers
- du sel (de préférence du sel provenant de mines souterraines et non du sel de mer)

La disposition

Nos éléments rassemblés, on ne va pas les disposer au hasard mais il faut utiliser les quatre points cardinaux.

Un bol ou un petit pot en terre cuite rempli de sel est disposé au Nord. C’est l’élément de la Terre.

Un bol d'eau est disposé à l'Ouest (élément de l'Eau).

Un bougeoir avec une bougie blanche est placé au Sud (élément du Feu).

Un bol large rempli de gravier ou de sable avec de l'encens ou un encensoir à disposer à l'Est (élément de l'Air).

Un pentacle est placé au centre.

Comment tracer le cercle magique ?

Pour tracer le cercle on peut utiliser une baguette magique mais de préférence l'épée magique. Si on n’en a pas on va simplement utiliser notre doigt.

Tracez un grand cercle autour de votre autel avec votre index dans le sens des aiguilles d'une montre. Imaginez qu'un feu bleu (comme les flammes du gaz ou la flamme obtenue en brûlant de l'alcool dénaturé) sort de votre index et grave dans le sol le cercle en "brûlant" tout ce qui est négatif.

Un cercle traditionnel correspond à une circonférence d'environ trois mètres de diamètre. Parfois, une autre circonférence un peu plus grande est dessinée, d’environ trois mètres et demi, autour de la première, plaçant les bougies des éléments ainsi que certains symboles dans l'anneau entre les deux. Cependant, il n'est pas absolument nécessaire que le cercle ait une certaine dimension. La concentration et la visualisation qui sont utilisées lors de sa mise en pratique sont celles qui détermineront ses mesures.

Il est impératif de se trouver à l’intérieur du cercle quand on en fait le tracé au sol. Ensuite, il ne faut surtout pas briser le cercle, on veut dire par là : en sortir.

Le cercle est censé confiner les forces magiques à l’intérieur de son tracé et ces forces ne doivent en aucun cas en sortir sans quoi vous pouvez être confrontés à différents problèmes dans votre vie quotidienne. Même si on ne fait que de la magie blanche, on ne connaît jamais réellement la nature des choses que l’on invoque et que l’on manipule. En quoi servirait-il de faire un cercle de protection si c’est pour le briser. Ca revient à ne pas avoir de cercle du tout. C’est comme faire de la moto en sandales, sans casque et sans vêtements de protection.

Avant de dessiner le cercle, vous devez donc vous assurer que tous les objets dont vous aurez besoin se trouvent dans la zone du rituel, car, une fois tracé et fermé, il serait imprudent de franchir ses limites jusqu'à la fin du rituel. Pour une raison inexplicable, les chats et les petits enfants peuvent traverser le cercle sans perturber le flux d'énergie. Cependant, je ne considère pas une bonne idée d'avoir des enfants dans la pièce pendant que la magie est en train d'être réalisée. Vous avez besoin d'une concentration totale et toute distraction peut nuire à la bonne réalisation du sort et même être dangereuse. Habituellement, les chats entrent dans le cercle et regardent jusqu'à ce que le rituel soit terminé. En fait, il y a des chats qui renforcent l'énergie lors des rituels.

Variations

Suivant le type de magie que l’on veut faire et les buts attendus il est possible de faire varier les accessoires. Une bougie noire ou rouge sera utilisée à la place de la bougie blanche (voir la signification des couleurs des bougies). Au lieu du sel on peut utiliser de la terre de cimetière ou des graviers qu’on trouve sur les tombes pour symboliser l’élément terre.

Enfin, le pentacle peut être remplacé par une statuette ou un golem.




Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

Le cercle magique

Les accessoires

La disposition

Comment tracer le cercle magique ?

Variations


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Disposition du cercle magique




Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 17 Décembre 2017, il y a moins d'un an.