Comment fonctionne la magie sexuelle ?

Rites africains
Il faut savoir qu’il existe un courant de la magie rouge qui s’inspire directement de certains rites africains. Les règles sont très codifiées et toute modification ou tentative de personnalisation implique des conséquences qui peuvent s'avérer désastreuses.


Un rite de magie sexuelle manipule de puissantes énergies qu'il tente de canaliser. Parfois, pour augmenter encore plus le taux énergétique, certaines pratiques n'hésitent pas à user de la sexualité collective. C'est ce qu'on retrouve notamment dans les Messes Noires. Il s'agit alors d'un détournement de la magie rouge car cette dernière est un sous-ensemble de la magie blanche et par ce fait n'est pas une pratique maléfique.

La transmission du savoir

Si la pratique de la magie sexuelle perdure sous différentes formes depuis les âges les plus anciens c'est traditionnellement par une transmission de génération en génération. Il était courant que les sorcières transmettent leur savoir à leurs filles quand celles-ci arrivaient en âge de le recevoir : celui de la puberté. De nombreux rites africains, Papous ou Amazoniens sont également basés sur la magie sexuelle pour rythmer le passage d'un jeune garçon de l'état d'adolescent à celui d'homme. Certaines pratiques dans le Nord de la France sont très similaires quand, le jour de leur 18° anniversaire, les fils sont emmenés par leur père voir les prostituées belges pour réaliser leur dépucelage. Mais ces coutumes n'ont plus rien à voir avec de la magie.


Revenir au début ...