La sorcellerie en Belgique

Sorcellerie en Belgique
La Belgique est beaucoup plus réputée pour ses pédérastes que pour ses sorciers. Mais détrompez-vous, la sorcellerie existe bien en Belgique et à en croire le nombre de visiteurs qui arrivent sur ce site depuis ce pays (la Belgique est au quatrième rang alors que la Suisse, par exemple, n'est qu'au 11°), ce n'est pas juste pour regarder les belles images.

En réalité, presque dans chaque ville et village de Belgique on peut vous raconter des histoires de possédés locaux. Mais les Belges savent rester discret car il est vrai qu'il y avait autrefois des lois qui condamnaient à mort tout sorcier guérissant des maladies par des enchantements ou avec l'aide d'amulettes et de talismans.

 

Les musées de la torture

Si on visite la ville de Gand ou celle de Bruges, on peut faire un détour au musée de la torture. On y découvre dans celui de Bruges une Vierge de Fer (Iron Maiden). C'était autrefois un instrument de torture très sophistiqué consistant en une sorte de placard muni d'une porte et de charnières et tapissé à l'intérieur de pointes acérées. Il s'agit d'une invention germanique, originaire de la ville de Nuremberg, mais très employée en Belgique. Les contrevenants étaient enfermés à l'intérieur et on refermait tout doucement la porte...

On y découvre aussi un taureau en fer. Il était creux à l'intérieur et pouvait contenir un homme. On allumait un feu de bois en dessous et comme chacun le sait, le fer est très conducteur de la chaleur. Rien de tel pour faire avouer n'importe quel crime à n'importe qui, même ceux qu'il n'a pas commis. Une fois les aveux effectués, il n'y avait qu'une seule sentence : la mort.

Un pays aux racines païennes

Si on remonte encore un peu plus loin dans le passé, on découvre que Charlemagne publia plusieurs édits capitulaires contre les sorciers, les devins, les enchanteurs, les noueurs d'aiguillette et les astrologues. La région en était réellement infestée.

La Belgique est fondamentalement un pays païen aux pratiques superstitieuses de magie et de divination comme il en existe que très peu d'autres dans le monde. Dans les Ardennes, les sorcières sont appelées des macrâles, makrales ou encore macralles. Certains villages en ont même érigé des statues.

Aujourd'hui, c'est la wicca qui l'emporte sur toutes les autres pratiques sorcières en Belgique. Mais on y rencontre aussi du satanisme.




Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

Sorcellerie en Belgique

Les musées de la torture

Un pays aux racines païennes


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : La sorcellerie en Belgique




Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 16 Mai 2018, il y a moins d'un an.