La persécution des sorciers

Sorcières Vielsalm
Statue commémorative des sorcières à Vielsalm (Belgique)
Un fait d'autant plus important qu'il a pu passer inaperçu est celui-ci : lorsqu'après avoir franchi le seuil des temples, la science occulte fut tombée dans le domaine public, les prêtres qui, dans le principe, s'honoraient du titre de mages, de magiciens, décrièrent alors cette science, la poursuivirent et la condamnèrent; le nom de magicien devint bientôt une injure, un sujet d'accusation. Le collège des pontifes fit poursuivre, comme sacrilèges, plusieurs individus accusés de sorcellerie et obtinrent leur condamnation à mort.


Démosthène rapporte que les Athéniens donnèrent la ciguë à la magicienne Théoride, convaincue d'affreux maléfices; sa fille versée dans son art, fut bannie et la maison qu'elle habitait démolie de fond en comble.


Lire la suite ...