Théorie n° 1 : Les fantômes sont les esprits des morts

Enterrement chez les hommes préhistoriques
Les fantômes seraient les esprits des humains qui sont décédés.

C'est une croyance largement répandue soutenue par beaucoup de religions majeures. Quand nous mourons, notre esprit continue d'exister. Cependant, toutes les religions ne s'entendent pas sur le devenir de cet esprit après la mort.


Dans la plupart des croyances chrétiennes, l'esprit se dirige vers le ciel ou l'enfer, et ne reste pas à déranger les vivants. Pourtant, malgré l'influence judéo-chrétienne dans une grande partie de la culture occidentale, beaucoup d'entre nous s'accrochent à l'idée que les esprits humains marchent sur la terre.

Peut-être s'agit-il d'un mécanisme de survie, peut-être né de notre besoin de conserver le lien avec nos parents après leur départ.
D'un autre côté, une rencontre avec un esprit que vous ne connaissiez pas dans le monde vivant n'est guère réconfortant. Il existe d'innombrables témoins oculaires concernant des esprits humains hantant les maisons, et ils ne sont pas tous là pour nous faire nous sentir mieux dans notre peau.

Mais comment est-ce possible ? Alors que nous ne savons vraiment pas ce qui nous arrive quand nous mourons, certaines personnes théorisent que la physique de base joue un rôle.

La loi de conservation de l'énergie dit que l'énergie ne peut pas être créée ou détruite, mais ne peut que changer de forme. Alors, qu'arrive-t-il à notre énergie après notre mort ? Est-elle convertie sous une autre forme ? Les croyants aux fantômes disent que c'est une preuve suffisante pour que les esprits soient vivants. Mais est-ce vraiment la preuve que les fantômes existent ?

Est-il possible que nous puissions finir coincés dans ce monde, à vagabonder pour toujours après notre mort ? Peut-être serait-ce parce que nous avons peur de passer la frontière entre la vie et la mort, ou peut-être parce que quelque chose nous en empêche. Pire encore, que se passe-t-il s'il n'y avait simplement pas de place où aller après la mort, et nous serions tous destinés à résider sur cette terre sous forme spirituelle jusqu'à la fin des temps ?

Lire la suite ...