Quelques chiffres

L'ossuaire des Catacombes de Paris contiendrait les dépouilles de six ou sept millions d'hommes et de femmes dans l'anonymat le plus complet.

L'épaisseur du mur d'ossements atteint à certains endroits plus de 30 mètres.

Pendant la révolution, les corps des victimes des journées révolutionnaires de 1792, notamment de ceux qui périrent lors de l'assaut des Tuileries le 10 août 1792, furent enterrés dans les « Catacombes ».

Ce sont en tout dix-sept cimetières parisiens qui furent déplacés dans les Catacombes. En effet, si le plus gros de l'évacuation du cimetière des Innocents s'est effectué pendant les années 1786 et 1787, ce sont ensuite différentes églises qui furent fermées, souvent entourées de leur propre cimetière. Les transferts d'ossements ont continués pendant près de quatre-vingt ans.


On y compte les restes de cent-quarante-cinq monastères, couvents et communautés religieuses auxquels il faut ajouter cent-soixante autres lieux de cultes.

Carte historique Quartier des Halles
Carte historique du Quartier des Halles à Paris

On découvre à nouveau des ossements lors de l'aménagement du marché des Halles à l'emplacement des Innocents de 1812 à 1814. Ils seront déplacés dans les Catacombes.

On a continué à apporter des ossements dans les Catacombes jusque pendant les grands travaux d'urbanisme du Second Empire (période de 1852 à 1870). Les ossements étaient soigneusement rangés pour libérer l'accès aux galeries ouvertes au public. Les derniers transports d'ossements furent immortalisés par le photographe Nadar en 1861. Mais les travaux d'Haussmann, quelques années plus tard, mettent à jour de nouveaux ossements qui seront eux aussi transportés dans les catacombes.


Lire la suite ...