Petite histoire des bouteilles magiques

Image de Petite histoire des bouteilles magiques
La bouteille de sorcière est un outil magique utilisé depuis des siècles. Dans les premiers temps, la bouteille a été conçue comme un moyen de se protéger de la sorcellerie et du mal. En particulier, à l'époque de Samhain, les gens pouvaient créer une bouteille de sorcière pour empêcher les mauvais esprits d'entrer dans leur maison à la veille d'Halloween. La bouteille de sorcière était généralement faite de poterie ou de verre, et comprenait des objets pointus tels que des épingles et des clous rouillés. Elle contenait notamment de l'urine appartenant au propriétaire de la demeure. Ce mélange fonctionnait comme un lien magique entre la maison et la famille qui se trouvait à l'intérieur.


Des bouteilles retrouvée récemment

Des bouteilles de sorcières ont été trouvées en Angleterre et même aux États-Unis. En 2009, une bouteille de sorcière intacte a été trouvée à Greenwich, en Angleterre. Les experts l'ont datée de vers la fin du XVIIe siècle. Alan Massey de l'Université de Loughborough affirme que « les objets trouvés dans les bouteilles de sorcières vérifient l'authenticité des recettes contemporaines données pour les dispositifs anti-sorcellerie ». Elles auraient en effet pu être rejetées par le public comme étant trop ridicules et scandaleuses à croire sans la découverte de ces bouteilles.

Pratique exportée aux Etats-Unis

Bien que les bouteilles magiques sont généralement associées au Royaume-Uni, la pratique a apparemment voyagé à travers l'océan jusque vers le Nouveau Monde. L'une d'elles a été découverte dans des fouilles en Pennsylvanie. C'est la seule jamais retrouvée aux États-Unis.

Cette bouteille semble avoir été fabriquée vers 1740 et pourrait avoir été enterrée vers 1748. Sa fonction était de constituer un charme contre la sorcellerie. Une telle magie blanche était largement pratiquée dans l'Amérique coloniale de cette époque.


Lire la suite ...