Les fêtes des sorcières

Fête d'Halloween
Fête d'Halloween
Les fêtes des sorcières s’appellent parfois des Sabbats. Il existe huit fêtes fixes au cours d’une année sorcière. Chaque clan ajoute ensuite ses propres fêtes.

Les dates de ces fêtes ne sont pas fixées au hasard et elles coïncident bien souvent avec des événements astrologiques (équinoxes et solstices par exemple). Bien entendu, les fêtes religieuses telles que Noël ou l’assomption ne font pas partie du calendrier des sorcières.
 

Halloween (31 Octobre)

Citrouilles
Champ de citrouilles
La fête d’Halloween correspond au début de l’année sorcière. On l’appelle également Samhain (prononcé "sou-en"). Le 31 octobre marque le début du cycle des saisons, c’est le 1er jour de l'année, la nouvelle année commençant en fait avec le coucher du soleil du 31 octobre. C’est le début de la destruction et l’arrivée de l’hiver.

Ce jour est très spécial car il correspond à une porte ouverte entre le monde des vivants et le monde des morts. Le rituel qui était célébré s’appelait la Nuit des Ancêtres ou le banquet des Morts. Dans les rites païens, les gens entrent en contact avec leurs ancêtres disparus pour le jour d’Halloween. Ces derniers leur transmettent leur connaissance et leur force. Halloween ne correspond pas au 2 novembre qui est le jour des défunts dans nos calendriers.
Citrouille Halloween

Comme le voile qui sépare les deux mondes est plus ténu ce soir là, il est considéré comme un excellent moment pour la divination. Les banquets sont tenus en mémoire des ancêtres morts et comme une affirmation que la vie continue. C'est le moment de résoudre les problèmes et de se débarrasser des vieilles idées et influences. Vous pouvez la célébrer soit le 31 octobre, soit pour la première pleine lune du Scorpion.

Les symboles d’Halloween sont le glaive et l’épée, la charrue et la pelle. La charrue correspond à l’époque des labours d’automne, c’est à dire l’enfouissement. C’est un symbole de mort.
 

Yule et le solstice d'hiver (21 Décembre)

Le solstice d’hiver est célébré par les sorcières. C’est un jour très spécial qui marque la renaissance du Soleil et le début d’une nouvelle vie. Après cette date, les jours commencent à rallonger.

Le solstice d'hiver a lieu vers le 21 décembre. C'est le moment où le Dieu Soleil meurt et renaît. Les jours sont plus courts et le soleil est à son point le plus bas. La Pleine Lune qui suit Noël est considérée comme la plus puissante de l'année. Ce rituel consiste en une fête de lumière, dans laquelle autant de bougies que possible seront placées près ou au-dessus de l'autel pour accueillir l'Enfant Soleil.

Cette fête païenne fut récupérée par l’église catholique pour instaurer la fête de Noël qui est censée correspondre à la naissance du Christ. Mais Jésus n’est pas né le 25 décembre mais sans doute au mois de septembre. La date du 25 décembre a été fixée arbitrairement par le Pape Télesophe, suite aux recommandations du Concile d’Ephèse, pour correspondre avec la fête païenne de Yule et convertir ainsi plus facilement les païens au christianisme. Cette date devait correspondre exactement au solstice d'hiver qui avait lieu le 23 décembre à l'époque de Jésus Christ. Mais l'astronome Sosigène chargé par Jules César de réaliser le « calendrier julien » a commis une erreur de deux jours en plaçant le solstice le 25 décembre.

La fête de Yule se déroule toute la dernière semaine de décembre et elle se caractérise par une atmosphère joyeuse.

La chandeleur (2 Février)

Dans la tradition païenne, la chandeleur s’appelle Imbolc. Cette fête marque la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. Cette époque est traditionnellement associée aux Carnavals. L'origine du carnaval remonte à l'antiquité. Dans de très nombreuses civilisations antiques, des fêtes étaient organisées à l'approche du printemps pour célébrer la fin de l'hiver et le retour des beaux jours et de la saison des plantations.

De grands festins étaient organisés avec tous le surplus de provisions qui subsistait de l'hiver. Pendant plusieurs mois le peuple s'était serré la ceinture pour ne pas risquer de manquer de nourriture avant la fin de l'hiver.

L'arrivée du printemps marque le réveil de la nature et le retour des animaux aux pâturages avec l'assurance d'avoir du bon lait, des œufs et de la viande pour toute une saison. C'est l'occasion de faire la fête et elle se manifeste sous différentes formes suivant les pays.

La Déesse est souvent représentée sous son aspect de Vierge de Lumière, et son autel est dressé, orné de flocons de neige, c'est l'annonce du Printemps. Le 1er février ou la première pleine lune d'Aquarius, est le temps de nettoyage et les agneaux nouveau-nés. Le mot Imbolc vient de "oimelc" ou lait de brebis. C'est la fête de la jeune fille qui se prépare à mûrir et à renouveler la vie.

Les Romains organisaient ce qu'ils nommaient les lupercales qui se déroulaient en février. Les lupercales étaient les fêtes de la fertilité. On pouvait y voir des jeunes hommes à moitié nu, vêtus d'un simple pagne en peau de bouc fraîchement sacrifié, courir dans les rues de Rome et fouetter les jeunes femmes désirant être fécondes avec un fouet dont les lanières étaient taillées dans la peau du bouc.

La Chandeleur correspond également au jour ou les Romains renouvelaient le feu des Vestales. C'est la célébration de la Lumière qui ne fait qu'augmenter depuis le solstice d'hiver.

L’Equinoxe de Printemps (21 Mars)

Avec l’allongement des jours et la montée en puissance du Soleil, les champs commencent à fleurir. Le jour et la nuit sont d’égale durée. Lors de l'équinoxe de printemps, les pouvoirs sont égaux entre les pouvoirs des ténèbres de l'hiver, de la mort, et les pouvoir de la lumière et de la vie. Pour de nombreux païens, le jeune Dieu qui arrive au pouvoir montre le chemin des célébrations et invite à la danse. D'autres dédient ce moment à Eostre, la déesse anglo-saxonne de la fertilité. Les fêtes de l’équinoxe de printemps comportent très souvent des rites sexuels.

Beltane (30 Avril)

Dans les pays nordiques cette fête s’appelle Walpurgis. Elle se nomme Beltane dans le reste de l’Europe païenne. Le 30 avril marque le début de la grande marée où tout repousse et refleurit. Le pouvoir de la Lumière et de la Vie nouvelle se manifeste maintenant dans toute la création. Le 30 avril correspond à l’apogée du printemps et il arrive exactement 6 mois après Halloween. Si l’équinoxe de Printemps marque le début de la germination des plantes, le 30 avril symbolise l’époque de la floraison.

Beltane, le 1er mai ou la première pleine lune du Taureau, a d'autres noms, tels que May Day ou Lady's Day. C'est surtout un festin de fertilité, dans lequel les enchantements et les offrandes naturelles sont faites aux plantes et aux animaux sauvages ainsi qu'aux éléments.

Les Païens célèbrent Beltane en dansant autour du mât de Mai, un poteau décoré de rubans, de fleurs et de guirlandes. Il symbolise l'union sacrée de la Déesse et du Dieu. La coutume voulait que les enfants de toute l'Europe plantent un arbre à ce jour. Il s’agissait de l'arbre de Mai, un symbole de croissance et de prospérité.

Beltrane est la seconde fête la plus importante après Halloween.

Le solstice d'Eté (21 Juin)

Cette fête très ancienne a été récupérée par les chrétiens qui célèbrent les feux de la Saint Jean. C'est le jour où la Terre est le plus proche du Soleil, la nuit la plus courte de l’année. Il est de coutume de danser toute la nuit autour de grands bûchers allumés au coucher du soleil. Dans certains pays, cette fête traditionnelle se déroule le 1er août et non le 21 juin. C’est le cas en Suisse qui est un pays essentiellement protestant et qui considère que les feux de la Saint-Jean ont une connotation trop catholique.

Ce culte du feu est indéniablement la forme la plus primitive de la pratique de la magie solaire.

Les pouvoirs des gobelins et des fées augmentent et atteignent leur apogée au solstice d'été. Moment de grande puissance magique, il est excellent pour les divinations et pour l'établissement d'un sanctuaire dans une forêt ou dans un jardin. Il est temps d'honorer les esprits gardiens de la maison.

Le solstice d'été, qui a lieu vers le 21 juin, se produit quand les heures de jour sont les plus longues. Le soleil est à son apogée avant de commencer à descendre dans les ténèbres. La tradition dit que les herbes récoltées ce jour-là sont extrêmement puissantes. Cette nuit, les gobelins et les fées abondent en quantités énormes.

Lammas (1er Août)

Egalement appelée Lughnasadh dans certaines régions. Le 1° août correspond au moment où le reflux de la sève s'amorce déjà et on sent imperceptiblement l'approche de l'automne qui annonce l’hiver. C'est le moment des moissons dans les pays du nord de l’Europe, l’époque de la cueillette des fruits. Les dernières herbes sont collectées. Cette fête est destinée à remercier Mère Nature pour tous les fruits qu’elle a généreusement donné aux humains. C'est une célébration en l'honneur du mariage du dieu Lugh avec la Terre Mère.

Les Suisses font coïncider la fête de Lammas avec leur fête nationale.

L’Equinoxe d'Automne (22 Septembre)

Comme pour l’équinoxe de printemps, le jour et la nuit sont d’égale durée, bien que la nuit commence à dominer. C'est la fin des récoltes et des vendanges. Pour les sorciers, cette fête honore les temps anciens, les personnes âgées et l'approche de l'hiver.

Ce jour de fête n’est là que pour marquer le coup mais ce n’est pas vraiment une fête car l’équinoxe d’automne annonce plus la tristesse que la joie. Tous les préparatifs pour l'obscurité de l'année et pour la fin de celle-ci auront été faits, et nous nous retrouverons à Samhain.




Lire la suite ...   


Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 2 Janvier 2018, il y a moins d'un an.