Déchus ou déçus ?

Image de Déchus ou déçus ?
Dans les Evangiles on nous relate l’histoire de l’apôtre Saint Thomas qui voulait voir de ses yeux et toucher de ses mains les blessures du Christ après la résurrection. C’était l’un des premiers sceptiques de l’histoire du monde. Mais il se pourrait bien qu’il nous ait montré la voie que nos jugements nous empêchent de voir ? Nos anges attendent peut-être aussi un peu plus de scepticisme de notre part.

Des boucs émissaires

Bien souvent, ce qui éloigne les humains des anges, qu’ils soient déchus ou non, ne sont que des peurs irrationnelles ou des clichés quelque peu obscurantistes qui font douter de la réalité de leur existence. L'être humain possède également une certaine facilité à faire des anges, surtout ceux que l'on dit « déchus », de véritables boucs émissaires coupables de tous les maux de la planète. Ce sont des démons qui viennent nous hanter comme le feraient des fantômes. On les considère souvent comme des spectres qui veulent prendre possession de notre âme.


Le grand tentateur

Il faut cependant savoir que Lucifer était chérubin en chef avant d'être déchu de son rang. C’est un grand tentateur mais il n’ôte pas à l'homme son libre arbitre et on a donc toujours la possibilité de lui résister ou de le repousser. Lucifer ne peut prendre possession de notre esprit que si on l’invite à le faire. Selon certains écrits, que l’on peut croire ou ne pas croire, son rôle serait même une volonté divine. Ainsi, lorsque nous succombons à la tentation un peu trop facilement, l'ange serait-il plutôt déchu ou ... déçu ?


Lire la suite ...