Le Carbone 14

Carbone 14
Il existe trois époques de base des dinosaures : le trias, le jurassique et le crétacé. En réalité, elles ont été nommées non pas à cause des dinosaures, mais pour les différentes structures rocheuses découvertes à ces époques.

Le Trias remonte à entre 250 et 200 millions d'années, le Jurassique, il y a 200 à 135 millions d'années et le dernier, le Crétacé, il y a 135 à 65 millions d'années. Il est tout simplement impossible d'affirmer que tous les dinosaures de la planète Terre ont complètement disparu d'un seul coup il y a 65 millions d'années et il est probable qu'au moins certains d'entre eux ont définitivement survécu pendant au moins plusieurs millions d'années.


La méthode scientifique la plus largement utilisée pour déterminer l'âge des fossiles est un processus connu sous le nom de datation au carbone 14, une technique qui mesure le taux de décomposition et de radioactivité d'un objet organique. Le carbone 14, ce n'est pas un isotope stable, il se décompose donc avec le temps, alors que le C-12, le carbone 12, ne se décompose pas. Ainsi, en mesurant les deux l'un par rapport à l'autre, nous pouvons avoir un âge très général.
 

Il faut de la matière organique

Pour faire la datation au carbone 14, vous avez besoin de matière organique. Vous avez besoin de bois ou d'os… quelque chose qui a vécu. Un morceau de pierre ne peut pas être daté au carbone, et souvent, les archéologues sont réduits à trouver quelque chose sous ce morceau de pierre, qui est organique, et à le dater, puis à faire l'hypothèse, pas nécessairement correcte, que l'empreinte dans la pierre date de la période de la chose qui se trouve en dessous.

Pour les objets vieux de plusieurs millions d'années, aucune méthode scientifique ne nous permet de dater l'objet ou l'os lui-même. Ils doivent dater l'os de dinosaure en fonction de l'âge des dépôts dans lesquels il se trouve. Il existe des méthodes qui leur permettront de dater ces dépôts. Les résultats de la datation au carbone ne sont pas publiés dans des revues à comité de lecture. Il y a tellement de choses qui se passent dans le monde scientifique qui montrent clairement que les scientifiques jouent à un jeu. Et donc cette notion selon laquelle les dinosaures ont complètement disparu est une chose pour laquelle la science en tant que telle commence réellement à battre de l'aile.

La concentration de carbone 14 n'est pas une constante

La datation au carbone suppose que la concentration de radiocarbone, le carbone 14, est toujours une constante. Et nous pensons que c'est une hypothèse qui peut ne pas être vraie, parce que le carbone 14 est produit à la suite de certaines interactions des rayons cosmiques dans l'atmosphère. Mais si ces interactions avec les rayons cosmiques ont changé dans le passé, ce qu’elles ont peut-être bien fait, la production de carbone 14 présent dans l’atmosphère au moment où il a été fixé dans quoi que ce soit qui est testé ne sera plus le même que maintenant.

Mais si les traces fossiles de dinosaures ne peuvent pas être datées de manière fiable, certains os datent-ils de milliers, voire de millions d'années, après que les paléontologues ont pensé qu'ils s'étaient éteints ? Des adeptes de la théorie des anciens astronautes estiment que la réponse est oui, et ils évoquent des preuves supplémentaires découvertes en Amérique du Sud, au Pérou.


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Les secrets du passé



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.