Les premières victimes en Suisse

Victimes temple solaire
Les victimes à Cheiry, photo Damien Meyer pour l'AFP
Les pompiers sont appelés pour un feu qui s’était déclaré en pleine nuit dans une résidence, le 4 octobre 1994, dans le village de Cheiry, dans le canton de Fribourg. Quelques heures plus tard, c’est à Granges-sur-Salvan dans le Valais que des incendies éclatent simultanément dans trois chalets différents.


Les découvertes seront macabres. A Cheiry on retrouve 23 corps et ce sont 25 qui sont retrouvés à Salvan.

L’enquête confirmera qu’il s’agissait d’un assassinat rituel. Les victimes de Cheiry avaient absorbé des somnifères. On retrouve également 65 balles d’armes à feu dans le corps des victimes de Cheiry. Certains avaient des blessures à la tête ou ont été asphyxiés et d'autres ont été drogués. À Salvan, les causes de la mort seraient des empoisonnements.

Chalet Les Granges sur Salvan Temple Solaire
Chalet « Les Granges sur Salvan » - Edi Angeler/AFP
Beaucoup portaient des robes de cérémonie noires et avaient des sacs en plastique placés sur leurs têtes. Le corps étaient placés dans une formation en étoile avec les pieds pointés vers le centre. Beaucoup de corps ont été retrouvés incendiés.

Les deux fondateurs Luc Jouret et Jo Di Mambro se trouvaient parmi les morts.

Cet assassinat collectif, survenu le soir du 2 octobre 1994, fait suite aux 5 meurtres perpétrés au Québec le 30 septembre : ceux de Tony Dutoit et de sa femme et son fils et Collette Rochat et Jerry Genoud, poignardés avant d’être calcinés.


Lire la suite ...