Le « Tombeau » des Skull & Bones

Image de Le « Tombeau » des Skull & Bones
Dès qu'un initié reçoit la permission d'entrer dans le « tombeau » – une crypte sombre, sans fenêtres, située à New Haven et pourvue d'un toit servant de piste d'atterrissage pour l'hélicoptère privé de la société –, il doit jurer de garder le silence et de toujours nier être membre de l'organisation.

Pendant l'initiation, qui comporte une mise en condition psychologique ritualiste, les juniors se battent dans la boue et sont frappés physiquement, cette étape de la cérémonie représentant leur « mort » au monde, ainsi qu'on le leur précise. Puis ils se mettent nus dans un cercueil, se masturbent, et doivent révéler aux membres de la société leurs secrets sexuels les plus intimes.


Le baptême des Skull & Bones

Après cette purification, les skullboniens donnent aux initiés une robe, symbole de leur nouvelle identité en tant qu'individus poursuivant dorénavant des objectifs « plus élevés ». La société baptise son initié d'un nouveau nom, signe de sa renaissance sous la nouvelle identité de chevalier X, membre de l'Ordre.

C'est durant cette initiation que les nouveaux adeptes découvrent le décor du « tombeau », constitué d'objets et notamment d'emblèmes nazis gardés comme des reliques – y compris un ensemble de plats en argent ayant appartenu à Hitler – , de douzaines de crânes et d'un assortiment d'objets décoratifs : des cercueils, des squelettes et des entrailles.

Ils sont aussi amenés à « la prostituée des skullboniens », la seule résidente à plein-temps du « tombeau », dont le rôle est de garantir que le skullbonien sorte du « tombeau » plus mûr qu'en y entrant.


Lire la suite ...