Un budget de quelques centaines de milliards de francs

Image de Un budget de quelques centaines de milliards de francs
Les Services secrets soviétiques comptent environ quatre cent mille agents répartis dans le monde. Sur ce nombre, on compte approximativement 12,000 spécialistes formés dans les « écoles d'espionnage ». Le reste est recruté sur place au fur et à mesure des besoins. Leur budget se chiffre par centaines de milliards de francs suisse, sans que l'on puisse toutefois citer un chiffre exact. Nous en aurons toutefois une faible idée lorsqu'on apprendra que l'URSS dépensait à l'époque annuellement 356 millions de francs suisses sous forme d'abonnements aux journaux, magazines et revues techniques spécialisés paraissant dans le monde entier !

Depuis, les chiffres ont encore augmenté sous l'effet de la guerre froide qui n'en était encore qu'à ses frémissements en 1958. Et aujourd'hui, c'est un ancien directeur du KGB, devenu FSB entre-temps (Service fédéral de sécurité) qui est le président de l'actuelle Russie : Vladimir Vladimirovitch Poutine.

Les services secrets soviétiques constituent une véritable société secrète au cœur même de l'état, c'est un état dans l'état.


Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

Le razvedroup en URSS

Beria, l'initiateur

La Tcheka

Des espions naïfs et des cambrioleurs sans scrupules

Six organismes au service du Kremlin - Le razvedroup

Un budget de quelques centaines de milliards de francs

(paragraphe sans titre)


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Un budget de quelques centaines de milliards de francs