Les quatre formes de culte

Image de Les quatre formes de culte

1- La Quimbanda pure

Les Exus y jouent un double rôle : ils sont les messagers des Orishas en même temps ils sont apparentés aux démons de la sorcellerie européenne.

Les Exus comme les Pomba Giras sont des esprits des ténèbres qui doivent évoluer.

Il n’existe pas de rituels d’initiation.

2- La Quimbanda Angola

La Quimbanda « Angola » est également appelée « le culte des Exus élevés ». Dans ce culte, les Exus ne sont pas des entités des ténèbres mais des esprits élevés. Ils ne sont pas en rapport avec les Orisha mais avec les minkisi (pluriel de knisi) autrement dit les kimpungulu (Orishas du culte bantou), knisi ou inquice étant le nom pris par les kimpungulu en Amérique.


Il existe un rituel d’initiation en 9 étapes puisant largement dans divers rituels de ce genre y compris ceux de la franc-maçonnerie.

3- La Quimbanda Malei

Il s’agit d’une forme de culte de Quimbanda qui est sujette à caution. Les Exus n’y sont plus des esprits en communication avec les divinités mais sont des minkisi (kimpungulu). Cette branche tient son nom d’une des lignées d’Exus. La lignée Malei est dirigée par l’Exu dos Rios. Les Exus de cette branche y sont des entités des ténèbres malveillantes au sang chaud.

4- La Ki’umbanda

La Ki’umbanda est une forme de Quimbanda initiée par le Scandinave Quilombero Nicholaj de Mattos Frisvold. Elle est très tournée vers la sorcellerie telle que nous la connaissons en Europe.


Source :
Certaines parties de ce document sont tirées de cette page très complète : http://avatarpage.net/aframer.html malheureusement disparue.



Revenir au début ...