Image de Le Picatrix, le plus grand livre de magie arabe partie 5

Chapitre 5 : Dans lequel est élargit la discussion au sujet des Maison lunaires

Trente-et-un exemples de constellations d'une autre nature nous sont donnés, favorables à la fabrication de talismans. Certains de ces talismans sont décrits, mais aucune indication n'est donnée sur la façon de les rendre efficaces, un sujet qui occupera plus tard une grande partie du livre. Insérée dans le milieu de la discussion se trouve la liste des différents effets relatifs à divers aspects. Suivent des remarques sur la dépendance des talismans par rapport aux corps célestes et l'importance de la concentration du magicien et de son énergie vers son but. On y trouve également deux extraits d'un traité attribué à Aristote, qui sera ensuite cité entièrement dans le livre IV. Des exemples sont donnés de la « conjuration » de talismans pour les rendre efficaces. Ces formules sont également présentes dans le Ihwân al-Safâ où elles sont attribuées à Hermès. Ceci complète la formation pratique donnée dans le Livre I. Puis vient un post-scriptum et le chapitre se termine par une évaluation de la magie et de l'alchimie.


Les deux derniers chapitres du livre I sont entièrement consacrés à la philosophie. Mais au premier abord seulement... A vous d'en comprendre la véritable substance cachée...


Lire la suite ...