L'Umbanda chrétienne

Image de L'Umbanda chrétienne
En 1908, suivant l'impulsion des esprits supérieurs, un mouvement spiritualiste a été créé. Il était destiné à faire progresser ces cultes primitifs nés du Candomblé. Par l'intermédiaire de Zélio Moraes et l'esprit d'un prêtre, appelé Gabriel Malagrina, dans la ville de Niterói, Rio de Janeiro, est né l'Umbanda chrétienne (Umbanda Blanche) très brésilienne.

Le travail de cet Esprit a donné naissance à la lignée de terreiros où aucun rituel de sacrifice ne serait fait. Les disciples étaient régis à beaucoup de discipline, avec du temps pour commencer et du temps pour finir. Les apôtres ont été appelés à étudier l’Évangile de Jésus et à faire de la « charité » avec les personnes qui souffrent. Ce culte devrait se combiner dans la mentalité dominante des terreiros existants, les affaiblir progressivement quant au primitivisme et faire avancer ces travaux dans le monde des idées. Selon Frei Malagrina, l'Umbanda Blanche serait la manifestation de l'Esprit pour la pratique de la charité.


Contrairement au Candomblé, l'Umbanda Blanche admet la manifestation des Esprits errants, tout comme dans le Spiritisme. Certains terreiros font des séances de désobsession et étudient les œuvres spirite.

L'Umbanda est donc un ensemble de pratiques jeunes qui n'ont rien de traditionnelles. Il existe également deux autres formes d'Umbanda :
- l'Umbanda Croisée (mélangeant sacrifices d'animaux et pratiques du Catimbó)
- l'Umbanda Cabalistique qui est beaucoup plus imprégnée du spiritisme de Kardec et de mysticisme.

La version la plus noire de l'Umbanda a progressivement évolué vers la Quimbanda. La Quimbanda étant à l'Umbanda ce qu'est la Macumba au Candomblé ou ce qu'est le Hoodoo à la culture Vaudou.




Revenir au début ...