Le Mystère des Egrégores

Lorsque, à l’aube des temps, si on remonte à l'époque ou le soleil n'éclairait pas encore la terre, le Créateur engendra du chaos la Lumière et les ténèbres, le jour et la nuit, la Transcendance et l’Immanence, etc., il en résultat une dualité apparemment irréconciliable. Pourtant, ceci allait donner naissance à un troisième élément que nul ne pouvait deviner. Un élément à la fois unificateur et séparateur. Un élément indispensable à toute manifestation. Il s’agit du plan astral.


Le Plan Astral est une création humaine

Egrégores
Le plan astral est parfois désigné sous d’autres noms : Sphère de la réflexion, plan de l’illusion, Iesod, plan de la Lune, plan du subconscient planétaire, etc.

Mais si c’est Dieu qui est le créateur de la dualité, du plan matériel et du plan spirituel, de la Transcendance et l’Immanence, ce n’est pas lui le créateur du Plan Astral. C’est l’homme, en polluant la Grande Matrice et en souillant les Eaux-Mères, qui engendra ce dernier par le pouvoir créateur qu’il avait reçu du Père. C'est sur le pourtour de la Méditerranée, foyer de civilisations parmi les plus vieilles et les plus riches de l’Histoire, que le Plan Astral fut imaginé par l’homme lui-même. Mais à l’opposée des créations divines qui sont parfaites et intemporelles, l’homme, chassé de l’Eden, n’a pu susciter que des créations incomplètes, imparfaites et éphémères. En effet, l’homme n’est pas immortel et de ce fait il ne pourrait créer quelque chose d’éternel.

 

Les désirs refoulés

Toute pensée, – et par là même toute création matérielle, car rien ne se fait sans la pensée – , tout désir, et particulièrement tout désir non exprimé, c’est-à-dire refoulé, peuplent l’univers astral d’entités merveilleuses, ou monstrueuses, selon la nature et l’élévation du désir.

Ces pensées ne peuvent prendre forme qu’au regard du clairvoyant. Les monstres qui peuplent les différents plans astraux sont tout sauf naturels. Leur origine est la pensée de l’homme, et plus particulièrement la pensée inconsciente. Il est important de le préciser car ça induit le fait que l’homme, bien que le créateur de ces mondes, n’en est pas le responsable.

Par quoi sont attirées les entités du monde astral ?

Ces formes peuplant les mondes astraux sont naturellement attirées par des êtres vibrant au même diapason et se groupent en des lieux où se rassemblent des hommes ayant des pensées correspondant à leurs propres vibrations. C’est ainsi un ensemble de valeurs et de principes transmis de génération en génération comme des mots de passe vers un univers imaginaire où seuls les initiés peuvent pénétrer.

Vous commencez à voir où je veux en venir ? Les églises et les cathédrales sont pleines d’entités « catholiques » qui vibrent à la même fréquence que les croyants qui les fréquentent. Dans d’autres cultes on rencontrera d’autres entités en phase avec les pratiquants de ces cultes qui se rassemblent au même endroit. Mais ceci ne se limite pas aux cultes religieux. Les salles de concert, les bars, les stades et même les transports en commun sont peuplés par des entités bien vivantes, bien qu’invisibles au commun des mortels, qui puisent leur « essence de vie » dans les désirs des êtres qui fréquentent ces lieux, eux-mêmes détenant, souvent sans le savoir, les mots de passe pour les matérialiser.

L'instinct de conservation et le vampirisme spirituel

Nous avons vu qu’elles étaient éphémères, soit, mais ça n’empêche pas qu’elles sont dotées d’une forme d’ « instinct de conservation » qui les pousse non seulement à côtoyer les hommes dont les désirs, les aspirations, sont en affinité avec elles, mais également à susciter en eux ces désirs, à les exacerber, afin de s’en nourrir pour continuer d’exister. Ce principe de survie fonctionne un peu comme un processus de vampirisme dans lequel ces choses nourrissent leurs proies pour ensuite s’alimenter de leurs pensées en prenant garde de les maintenir en vie sans quoi elles-mêmes disparaîtraient.

Le subconscient de chaque individu est le siège d’une horde de monstres qui prennent forme dans le Plan Astral quand suffisamment d’énergie est rassemblée. Pour qu’il y en ait suffisamment, il faut la présence, au même endroit, d’un grand nombre d’individus portant les mêmes convictions et les hébergeant les mêmes désirs et pensées. C’est alors que ce produisent les égrégores.

Les égrégores sont universels

Nous savons que la simple évocation des égrégores a pour des millions d’hommes à travers le monde une résonance particulière. Sur tous les continents, en Afrique, en Asie, en Amérique latine, en Europe centrale, autour de la Méditerranée, le mot « égrégore » ne désigne pas que des monstres imaginaires, c’est une lumière qui retient l’attention, c’est une direction vers laquelle les gens sensibles, cultivés, ou épris de liberté se tournent, sans même se douter qu'ils en sont les initiateurs.

Si nous regardons cet univers tourmenté, il apparaît très clairement qu’il se divise dangereusement entre deux conceptions de l’homme et de la vie : d’un côté ceux pour qui tout se règle à la fin des temps par l'Apocalypse, la mal, le déchirement. En face de lui s’est dressée une religion aveugle et aveuglante qui est perçue comme l'idéal de l'élévation, le Nirvana.




Lire la suite ...   


Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 13 Juillet 2017. Il est un peu ancien mais toujours d'actualité.