Les fausses idées

Fausses vérités de la magie noire
La magie noire est synonyme de puissants sorts, d'incantations goétiques, de baguettes magiques et de chaudrons où mijotent des pattes d'araignée et des yeux de serpent dans de la bave de crapauds. Cependant, il existe beaucoup de mythes et d'idées fausses au sujet de ce type de magie. En raison de ces idées préconçues, de nombreux praticiens authentiques et lanceurs de sorts sont victimes de discrimination, de violence et de fanatisme religieux. L'ancienne propagande sur la magie noire fait encore des ravages, car souvent associée à des démons, au satanisme et aux mauvaises actions.
 

la magie n'a pas de couleur

Pour commencer, la magie n'a pas de couleur. La magie noire constitue une forme très puissante de magie et malgré ce qu'en croient les gens ses sorts ne comportent pas nécessairement de la malveillance et peuvent correspondre à des sorts d'amour, de chance, d'argent, de protection ou de bannissement. La différence fondamentale entre les sorts de magie noire et les sorts de magie blanche réside dans le fait que les praticiens de la magie noire peuvent faire appel à la force des esprits les plus sombres et les plus malveillants. Le style des sorts de magie noire est un peu différent et cette dernière comporte davantage de sorts pour détruire des choses, provoquer des maladies ou encore envoyer des énergies maléfiques. Les lettres ténébreuses font partie de ces sorts empreints de méchanceté.

La couleur n'est qu'un système mnémonique pour classer tous ces sorts dans une certaine catégorie. Le noir est associé aux ténèbres et au mal. Le blanc est traditionnellement associé à la pureté et à la lumière, donc au bien. Mais ce n'est qu'une association d'idées et de la couleur il n'y en a pas.

Ne pas croire tout ce qui se raconte

Tout d'abord, il convient d'éclaircir un point important : il ne faut pas croire que tout ce qu'on appelle de la magie noire l'est vraiment. Il est une chose en commun pour les adeptes de différents chemins de l'illumination qui est d'accuser les uns et les autres de pratiquer de la magie noire quand les rituels ne sont pas effectuées selon sa propre tradition. En raison de l'influence du christianisme et de son scepticisme vis-à-vis de la magie, sanctionnée par l'Église, nombre de religieux croient à tort que tous les lanceurs de sorts tirent leurs pouvoirs des démons et des diables. Ils mettent tout le monde dans le même panier sans chercher à comprendre les fondements véritables de chacune de ces pratiques. C'est d'autant plus facile pour eux de le faire quand on considère que certains magiciens empruntent des éléments à la fois de la magie blanche et de la magie noire pour les intégrer dans leur rituel. Dans un tel cas, seul le côté obscur est pointé du doigt.

Une image négative

La connotation négative associée à la magie est imputable aux médias. Ils ont associé une image à la fois négative et dépréciative à la magie, la reléguant au rang de pratique ténébreuse et d'obscurantisme dont l'unique but est de nuire à autrui, négligeant intentionnellement son côté bienveillant qui consiste à favoriser les actions positives. Quel mal y a-t-il en soi à vouloir se protéger de ses ennemis ? Quelle loi peut-on enfreindre en cherchant à guérir d'une maladie par des moyens non conventionnels ? Pour ces gens, le mal se trouve dès qu'on sort de la normalité imposée. Mais une époque a existé où les magiciens étaient considérés comme des sages qui étaient les détenteurs de grandes connaissances.




Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

Fausses idées

la magie n'a pas de couleur

Ne pas croire tout ce qui se raconte

Une image négative


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Les fausses idées




Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 4 Novembre 2018. Il est à jour.