Attention aux fausses traductions de la Bible

Image de Attention aux fausses traductions de la Bible
Depuis que l'imprimerie fut inventée par Gutenberg on a vu fleurir maintes et maintes traductions de la Bible, souvent erronées. C'est à se demander si les traducteurs comprenaient ce qu'ils écrivaient. Certaines traductions ont été faites directement du grec. D'autres ont été faites du latin, qui était lui-même une traduction du grec. D'autres sont faites depuis les traductions anglaises, elles-mêmes traduites du latin, mais rares sont celles qui sont réellement des traductions originales de l'hébreu.


La Bible de Jérusalem

Une très bonne traduction est la Bible de Jérusalem publiée entre 1948 et 1955 et pour la première fois en un seul volume en 1956. Il y eut ensuite des versions révisées en 1973 et 1998. On peut y lire ce passage quand Dieu s'adresse à Abraham :

Je suis El Shaddaï, marche en ma présence et sois parfait. J'institue mon alliance entre moi et toi.  

El Shaddaï figure bien dans le texte en hébreu mais la plupart des traductions le traduisent par « Dieu tout puissant ». La Bible de Jérusalem, dans l'une de ses versions, est la seule à préciser en note de bas de page qu'il s'agit d'une fausse traduction.

El Shaddaï

Ce terme de El Shaddaï, qui serait l'un des noms de Dieu, revient à plusieurs reprises dans différents passages de la Bible (La Génèse, l'Exode et le Livre de Job).

Elohim parla à Moïse et lui dit :
Je suis Iahvé ! Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob comme El Shaddaï et par mon nom de Iahvé je n‘ai pas été connu d’eux . 

Pour en savoir plus : http://otremolet.free.fr/otbiblio/bible/ancien/exode/ex6.html

Certains pensent que le mot Shaddaï vient de l’akkadien šadû qui signifie « montagne, colline ». En tous cas c'est déjà mieux et ça n'a rien à voir avec « tout puissant ».

D'autres pensent que la traduction est « tendre la main » et ça donnerait alors « le Généreux, le Bienfaiteur, Celui qui tend la main. »

Mais encore une fois c'est une bien mauvaise traduction qui n'est pas du tout en rapport avec l'histoire relatée dans la Bible.

Le guide suprême

Nous pensons que la vérité sur ce mot est proche de « celui qui marche devant ». El Shaddaï serait alors « le Guide ». Il fut le guide d'Abraham, d'Isaac et Jacob qui ne l'ont connu que sous ce nom de « Guide » et jamais sous son vrai nom. Mais voilà qui est bien loin de la traduction fantaisiste de « Dieu Tout Puissant ».


Lire la suite ...   

Partager sur facebook