La fête d'Imbolc, la chandeleur (2 Février)

Image de La fête d'Imbolc, la chandeleur (2 Février)
Dans la tradition païenne, la chandeleur s’appelle Imbolc. Cette fête marque la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. Cette époque est traditionnellement associée aux Carnavals. L'origine du carnaval remonte à l'antiquité. Dans de très nombreuses civilisations antiques, des fêtes étaient organisées à l'approche du printemps pour célébrer la fin de l'hiver et le retour des beaux jours et de la saison des plantations.


Le retour du printemps

De grands festins étaient organisés avec tous le surplus de provisions qui subsistait de l'hiver. Pendant plusieurs mois le peuple s'était serré la ceinture pour ne pas risquer de manquer de nourriture avant la fin de l'hiver.

L'arrivée du printemps marque le réveil de la nature et le retour des animaux aux pâturages avec l'assurance d'avoir du bon lait, des œufs et de la viande pour toute une saison. C'est l'occasion de faire la fête et elle se manifeste sous différentes formes suivant les pays.

Le renouveau de la vie

La Déesse est souvent représentée sous son aspect de Vierge de Lumière, et son autel est dressé, orné de flocons de neige, c'est l'annonce du Printemps. Le 1er février ou la première pleine lune d'Aquarius, est le temps de nettoyage et les agneaux nouveau-nés. Le mot Imbolc vient de "oimelc" ou lait de brebis. C'est la fête de la jeune fille qui se prépare à mûrir et à renouveler la vie.

Les lupercales romaines

Les Romains organisaient ce qu'ils nommaient les lupercales qui se déroulaient en février. Les lupercales étaient les fêtes de la fertilité. On pouvait y voir des jeunes hommes à moitié nu, vêtus d'un simple pagne en peau de bouc fraîchement sacrifié, courir dans les rues de Rome et fouetter les jeunes femmes désirant être fécondes avec un fouet dont les lanières étaient taillées dans la peau du bouc.

La Chandeleur correspond également au jour ou les Romains renouvelaient le feu des Vestales. C'est la célébration de la Lumière qui ne fait qu'augmenter depuis le solstice d'hiver.


Lire la suite ...