Le couloir souterrain

Image de Le couloir souterrain
L'aspirant ne devait pas s'arrêter là. Son introducteur le conduisait sans rien dire à la porte du nord, qui s'ouvrait sans difficulté. Les deux battants, en se rejoignant, produisaient un bruit étrange, que les échos répétaient jusqu'à l'extrémité du souterrain.

Les prêtres, ainsi prévenus qu'un étranger s'engageait dans les épreuves de l'initiation, préparaient tout pour le recevoir.

Une inscription peu engageante

Après avoir marché pendant quelque temps, le récipiendaire apercevait une inscription ainsi conçue :


Quiconque fera cette route sans regarder et sans retourner en arrière, sera purifié par le feu, par l’eau et par l'air, et s'il peut vaincre la frayeur de la mort, il sortira du sein de la terre, reverra la lumière et aura droit de préparer son âme à la révélation des mystères de la grande déesse Isis.
 

Le long couloir

Si le postulant persévérait, après avoir lu cette inscription, l'initié qui l'avait accompagné jusque-là se retirait, se bornant à le surveiller de loin, sans qu'il s'en aperçût, afin de lui porter secours, dans le cas où son courage viendrait à défaillir.

Lorsque le fait se produisait, ce qui n'était point rare, il ramenait le candidat au lieu du départ, en le prévenant qu'il n'eût à se présenter dans aucun temple d'Egypte pour être initié aux Mystères.


Lire la suite ...