Ilm al Horuf

Sourate du Coran

L'écriture magique des sourates
Les lettres mentionnées dans les liminaires des sourates, et les lettres dans l'absolu, ont des propriétés magnifiques, de vénérables vertus, que connaissent ceux qui les pratiquent. Cette science de l'écriture magique a été présentée par le cheikh 'Abd al-Raḥmān al-Bisṭāmī dans ses livres composés à ce sujet.


La science des lettres (mabniyya 'alā 'ilm al-ḥurūf), celle qu'avait tant à cœur al-Būnī et d'autres de ceux qui ont suivi son exemple ou s'en sont approchés, est une philosophie plus subtile que la philosophie de leur premier enseignant qui est Aristote. Ils l'ont acheminée vers l'arrangement des lettres et ont considéré qu'elle gouvernait le monde. Ils ont parfois indiqué que leur action n'avait d'autre but que le choix des moments adéquats et les états spirituels convenant aux natures des astres pour que l'effet leur arrive comme une inspiration divine.

La science des lettres est devenu l'un des mode d’expression de la science sacrée de l'Islam. Pour développer une science de ce genre il est nécessaire de disposer d'une Tradition reposant sur une langue sacrée, c'est le cas de l'Arabe. De part le graphisme et la morphologie des caractères, cette langue sacrée est devenue le véhicule de la Parole de Dieu. Dans la pure tradition arabe, il est dit que la langue aurait été offerte par Dieu lui-même au prophète Ismaël. Transformée au cours du temps, elle s'est peu à peu éloignée de son origine sacrée. Le Prophète Mahomet en personne l'aurait rétablie dans sa pureté d'origine.


Lire la suite ...