Qu'est-ce qu'un culte à mystère ?

Image de Qu'est-ce qu'un culte à mystère ?
Le terme mystère n'a plus le même sens à l'époque moderne qu'à l'époque antique. Le mot dérive directement des « mystes » qui sont des initiés. Ils participent à un phénomène religieux qui est de l'ordre de l'indicible. On peut donc en déduire que tous les cultes à mystère de l'Antiquité comprennent des rites initiatiques.

Comme l'écrivit Aristote, il ne s'agit pas de comprendre les mystères mais de les « ressentir ». Mais pour la plupart, il n'y aucune coupure avec la société, pas davantage de volonté de subversion. Ces cultes sont parfaitement intégrés et ne constituent pas directement des sociétés secrètes impliquées dans divers complots. Elles sont néanmoins secrètes car occultes. On entend par là qu'elles sont cachées au commun des mortels, les profanes, et seulement révélées aux initiés.


Mais ces cultes antiques à mystères initiatiques sont très hétérodoxes. Ils vont de quelques religions oubliées à des ordres monastiques devenu des puissances transnationales tel que l'ordre des Templiers. On peut les considérer comme nos loges de francs-maçons contemporaines à la différence près qu'il s'agit de véritables religions avec des dieux, des déesses et un objectif commun qui est de mieux aborder l'après-mort, c'est-à-dire la survivance de l'âme.


Lire la suite ...