Le rôle clé de l'oracle

Image de Le rôle clé de l'oracle
L'oracle était consulté à propos des décisions importantes de la cité, mais aussi des problèmes du quotidien rencontrés par la population. Il y a alors deux manières de l'interroger :
soit par l'intermédiaire du personnel sacerdotal à qui l'on remet sa question,
soit directement.

Pour l'interroger directement il fallait alors être initié.

A Claros en Asie mineure, on a retrouvé les vestiges d'un sanctuaire oraculaire qui permettent d'imaginer ce qui se passait alors. Alors que ce sanctuaire a été d'abord un temple classique dédié à Apollon, une crypte a ensuite été ajoutée au IIe siècle av. J-C pour permettre aux initiés de poser leur question à l'oracle. Dans cette crypte, on empruntait un couloir de marbre noir, puis l'on changeait sept fois de direction avant d'atteindre la salle des consultants. De cette salle partait un petit couloir qui donnait sur une autre salle où se trouvait un puits. L'oracle buvait l'eau de ce puits et répondait à la question posée en fonction de son inspiration.


Cette évolution du lieu est symptomatique d'une époque de troubles et d'inquiétudes, pendant laquelle se développèrent les religions dites « orientales » qui tentaient d'apporter des réponses aux angoisses et à la question de la vie après la mort.



Sources : D'après une enquête de Claire Aubé, journaliste diplômée de l'École Normale Supérieure, titulaire d'un DEA de sociologie, ayant suivi des formations de Psychologie Positive (VIA Institute) et d'Approche centrée sur la Personne (ACP Formations).


Revenir au début ...