Le port de talismans est-il licite dans la religion musulmane ?

Il faut bien admettre que bon nombre de musulmans utilisent des amulettes pour la protection ou pour la chance. D’autres s'en servent pour lancer le mauvais œil ou pour obtenir les faveurs d'une femme avec la magie rouge marocaine par exemple. Est-ce que l’islam est permissif envers ces pratiques ?

La parole du Prophète découragerait tout musulman de porter des amulettes :


Dieu ne va pas assister celui qui porte des gris-gris.
Il va le laisser à ses idoles.

 

Fer à cheval - protection
Ça parait donc très clair. Le port des amulettes musulmanes n'est pas du tout recommandé par l'Islam. Mais il est cependant autorisé pour se protéger, le temps que le croyant apprenne par cœur les versets du Coran qui lui serviront ensuite d'unique protection. Ce ne peut être que pour une période très limitée dans le temps et seulement pour se protéger.

Toute autre utilisation des talismans, que ce soit pour avoir de la chance ou pour trouver l'amour, est une pratique proscrite par l'Islam qui va à l'encontre des recommandations du Coran. Ce comportement peut conduire l'individu à être dépossédé de son statut de musulman, c'est-à-dire à la déchéance de sa religion.

Les savants musulmans soutiennent à l'unanimité qu'il est haram (illicite) de porter des amulettes qui contiennent autre chose que des versets coraniques, mais ils ont une opinion divergente en ce qui concerne celles qui ne contiennent que les versets ou les sourates du Coran. Certains d'entre eux disent que les amulettes contenant des versets ou des chapitres coraniques sont admissibles, tandis que d'autres les considèrent comme inadmissibles.

La vue qui est réputée être la plus correcte est que le port de ces amulettes n'est pas autorisée en raison de la signification générale des hadiths parlant des amulettes, et afin d'éviter tout moyen qui pourraient conduire à éluder Allah (associer des partenaires à Allah ou pratiquer le polythéisme).

Une partie des effets négatifs des amulettes est qu'elles détournent le cœur des gens d'Allah et les rendent dépendants des choses qu'ils ont écrit, et ceci conduit les gens à vivre dans la peur constante de ce qui peut ou ne pourra pas se produire.

Le Cheikh Al-Albani a déclaré:

Cette déviance et cet égarement est encore largement répandu parmi les Bédouins, les paysans et certains des citadins. Des exemples incluent les perles, que certains conducteurs ont mis dans leur voiture, suspendues à partir du rétroviseur. Certains d'entre eux accrochent une vieille chaussure à l'avant ou à l'arrière de la voiture ; certains accrochent un fer à cheval sur la calandre, le devant de leur maison ou de leur magasin. Tout cela est pour conjurer le mauvais œil, ou alors ils prétendent d'autres choses en raison de leur ignorance dans le (pur) monothéisme et des choses qui sont interdites, telles que les actions de polythéisme et d'idolâtrie pour lesquelles des messagers ont été envoyés et des livres ont été écrits seulement pour les révéler et seulement pour y mettre un terme.

En conclusion, ceux qui croient au pur monothéisme (tawhid) devraient rester aussi loin que possible de telles choses. La foi dans leur cœur est trop grande pour permettre quoi que ce soit de ce genre d'entrer dans leur cœur. Leur statut est trop élevé et leur certitude de la foi est trop forte pour mettre leur confiance en quelqu'un d'autre qu'Allah ou pour demander la protection de toute personne autre que Lui.

En résumé, si les amulettes contiennent autre chose que les révélations du Coran et contiennent au lieu de cela le charabia des Juifs ou des adorateurs des temples, des étoiles ou des anges, ou de ceux qui utilisent les services des djinns, etc., ou qu'elles sont faites de perles, de chaînes, d'anneaux de fer, de fer à cheval, etc., alors c'est haram. Par exemple suspendre ces amulettes ou les porter, c'est haram, sans aucun doute, parce qu'elles ne figurent pas parmi les moyens admissibles ou les formes connues de traitement de la maladie et parce qu'elles détournent le cœur d'Allah. Et même si elles ne contiennent que des extraits du Coran, c'est la même chose. En plus il peut être accessoirement dangereux de perdre un fer à cheval sur l'autoroute...


 

Lire la suite ...