911 - Le Président Bush aurait visionné le premier accident d'avion avant neuf heures :


Dans le site officiel de la Maison Blanche deux entretiens avec le Président Bush sont publiés dans lequel il est demandé comment il se sentait quand il a vu les attaques alors qu'il visitait une école en Floride. Le 4 Décembre 2001 Bush dit en réponse :

J'étais assis en dehors de la salle de classe en attendant d'y entrer, et j'ai vu un avion percuter la tour. La télé était heureusement allumée. Et je devais moi-même prendre l’avion ce jour là, et j’ai dit, eh bien, voici un très mauvais pilote. J’ai dit qu’il devait avoir eu un horrible accident.


 
Source : www.whitehouse.gov/news/releases/2001/12/20011204-17.html

Bush dans la salle de classe
Président Bush dans la salle de classe
Le Président Bush rentre ensuite dans la salle de classe, et après un certain temps son chef de délégation Andrew Card l'informe qu'un deuxième avion avait percuté l'autre tour du WTC. Bush reste étonnamment calme, semble même continuer à lire à un groupe d'enfants une histoire animale. Mais une demi-heure plus tard, il parle publiquement de représailles et de guerre.

Les documents retrouvés par dramatic.fr de cet interview :

Q : One thing, Mr. President, is that you have no idea how much you've done for this country. And another thing is that, how did you feel when you heard about the terrorist attack? (Applause.)

THE PRESIDENT: Thank you, Jordan. Well, Jordan, you're not going to believe what state I was in when I heard about the terrorist attack. I was in Florida. And my Chief of Staff, Andy Card -- actually, I was in a classroom talking about a reading program that works. I was sitting outside the classroom waiting to go in, and I saw an airplane hit the tower -- the TV was obviously on. And I used to fly, myself, and I said, well, there's one terrible pilot. I said, it must have been a horrible accident.

But I was whisked off there, I didn't have much time to think about it. And I was sitting in the classroom, and Andy Card, my Chief of Staff, who is sitting over here, walked in and said, "A second plane has hit the tower, America is under attack."

And, Jordan, I wasn't sure what to think at first. You know, I grew up in a period of time where the idea of America being under attack never entered my mind -- just like your Daddy's and Mother's mind probably. And I started thinking hard in that very brief period of time about what it meant to be under attack. I knew that when I got all of the facts that we were under attack, there would be hell to pay for attacking America. (Applause.)

Source : archive.org

Il dit la même chose à nouveau le 5 Janvier 2002 dans un communiqué de presse :
www.whitehouse.gov/news/Communiqués de presse / 2002/01 / 20020105-3.html

Imaginez qu’un président de la superpuissance des États-Unis voit qu'un avion s’encastre dans le World Trade Center et ensuite il va tranquillement entrer dans une salle de classe, comme c’était planifié, pour sans doute expliquer une nouvelle méthode d'enseignement de la lecture. Il dit que ce fut un accident dû à un « terrible pilote ». Tout d'abord, les règles sur New York City interdisent son survol et aucun pilote d'avion de passagers ne volerait dans un World Trade Center. Cette déclaration de Bush est très fragile.

Entre les deux impacts il s’est passé 18 minutes. Bush a attendu, il a été reçu, accompagné à l'école et dans la salle de classe, où il a rencontré les enfants et discuté avec eux.

Pendant combien de temps tout cela ? Une séquence très rapide des éléments du programme le détermine entre 10 à 15 minutes. Cela voudrait dire que ce que Bush a vu sur l'écran a été diffusé pas plus de 3 à 8 minutes après le premier impact. Mais à ce moment aucune station de télévision n’envoyait d’images fixes du premier crash ! Que Bush a-t-il donc vu ? !

Sur le site www.apfn.org un commentaire dit ceci :
Si nous devons supposer que les services secrets avaient planifié ces attaques terroristes, les plus probables étant la CIA, il est également très probable que les auteurs voulaient que Bush en prenne connaissance à l'avance. Il vit donc une communication interne de la CIA diffusée en direct sur le téléviseur de sa limousine présidentielle ?

 

(Rappelons que son père a était une fois à la tête de la CIA.)






Revenir au début ...