Héliopolis - Noun et la naissance d'Atoum

Divinités cosmiques Egyptiennes
Les divinités cosmiques de l’Égypte Antique
Noun était la personnification de l'abîme inerte, sans lumière ni liquide qui existait avant la création.


Atoum s'est créé tout seul en sortant des eaux primordiales de Noun comme un monticule de terre. De cette terre, il est ressuscité sous le nom de Rê-Atoum, le soleil. Le lieu où les premiers rayons du soleil ont brillé, le monticule sacré de benben, a été aménagé dans le temple de .

Bien qu'Atoum – le premier dieu issu de Noun – ait été créé par lui-même, c'est Noun qui a été honoré à Héliopolis en tant que « père des dieux ». Atoum est imaginé comme un dieu androgyne, à la fois mâle et femelle, malgré le fait qu'il soit représenté comme un homme.

Les prochains dieux à naître n'étaient pas vraiment « procréés ». La paire de dieu Shou et Tefnout sont issus d'un éternuement, pour l'un, et d'un crachat, pour la seconde, ou se sont développés à partir du produit de la masturbation d'Atoum.

Le nom de Shou semble dériver de la racine shouy qui signifie « le vide ». Shou était l'air sec entre la terre et le ciel, à travers lequel le soleil atteignait le monde. Ses vêtements étaient le « vent de la vie ». Il est presque toujours représenté comme anthropomorphe, ainsi que tous les dieux cosmiques. Son principal attribut est la plume d'autruche vue de profil. Ses couleurs sont le rouge et le bleu. Il est le maître de l'air.

Tefnout, une déesse lionne, était un air humide. Elle est la sœur jumelle de Shou.

Un jour où Shou et Tefnout se sont perdus dans les eaux primordiales, Atoum a envoyé son œil pour les retrouver. Une fois réuni avec sa progéniture, il a versé des larmes de joie qui sont devenues l'humanité.

Ensemble, Shou et Tefnout ont produit la déesse du ciel Nout et le dieu de la terre Geb. C'est d'eux que furent créés les dieux restants de l'Enneade : Isis, Nephthys, Osiris et Seth.


Lire la suite ...