Les théogonies Héliopolitaine et Hermopolitaine

Dieux Egyptiens
Au début de l'Égypte, chaque ville avait ses propres dieux. En guise de démarche théologique visant à unifier le royaume, les prêtres ont créé des histoires théologiques sur la naissance des dieux et la création du monde. En montrant les dieux comme étant liés par une structure familiale hiérarchique, ils ont également classé l’importance de la ville. Les deux théogonies les plus connues sont l'Ennéade d'Héliopolis et l'Ogdoade d'Hermopolis.

Atoum était le dieu principal d'Héliopolis. De lui, le reste des Ennéades (famille de neuf dieux) est né. Hermopolis, situé entre Thèbes et Memphis, vénérait Thot, le dieu de la sagesse. À Hermopolis, il a donné vie à l'Ogdoade (famille de huit dieux), qui a créé le monde.

Les différentes théogonies sont importantes pour comprendre la dynamique du pouvoir de l’Égypte ancienne. Par exemple, lorsque les pharaons régnaient sur Héliopolis au cours de l'ancien empire, les Ennéades sont devenus dominantes en Égypte. Les pharaons se sont appelés le « fils de Rê », légitimant ainsi leur domination. Héliopolis a ensuite été remplacé par Thèbes au Moyen Empire et les dieux d'Hermopolis ont alors été prépondérants.

 

Héliopolis - Noun et la naissance d'Atoum

Divinités cosmiques Egyptiennes
Les divinités cosmiques de l’Égypte Antique
Noun était la personnification de l'abîme inerte, sans lumière ni liquide qui existait avant la création.

Atoum s'est créé tout seul en sortant des eaux primordiales de Noun comme un monticule de terre. De cette terre, il est ressuscité sous le nom de Rê-Atoum, le soleil. Le lieu où les premiers rayons du soleil ont brillé, le monticule sacré de benben, a été aménagé dans le temple de .

Bien qu'Atoum – le premier dieu issu de Noun – ait été créé par lui-même, c'est Noun qui a été honoré à Héliopolis en tant que « père des dieux ». Atoum est imaginé comme un dieu androgyne, à la fois mâle et femelle, malgré le fait qu'il soit représenté comme un homme.

Les prochains dieux à naître n'étaient pas vraiment « procréés ». La paire de dieu Shou et Tefnout sont issus d'un éternuement, pour l'un, et d'un crachat, pour la seconde, ou se sont développés à partir du produit de la masturbation d'Atoum.

Le nom de Shou semble dériver de la racine shouy qui signifie « le vide ». Shou était l'air sec entre la terre et le ciel, à travers lequel le soleil atteignait le monde. Ses vêtements étaient le « vent de la vie ». Il est presque toujours représenté comme anthropomorphe, ainsi que tous les dieux cosmiques. Son principal attribut est la plume d'autruche vue de profil. Ses couleurs sont le rouge et le bleu. Il est le maître de l'air.

Tefnout, une déesse lionne, était un air humide. Elle est la sœur jumelle de Shou.

Un jour où Shou et Tefnout se sont perdus dans les eaux primordiales, Atoum a envoyé son œil pour les retrouver. Une fois réuni avec sa progéniture, il a versé des larmes de joie qui sont devenues l'humanité.

Ensemble, Shou et Tefnout ont produit la déesse du ciel Nout et le dieu de la terre Geb. C'est d'eux que furent créés les dieux restants de l'Enneade : Isis, Nephthys, Osiris et Seth.

Les dieux de l'Ennéade d'Héliopolis

L'Ennéade d'Héliopolis
Dieu Atoum
Atoum : dieu auto-créé à partir du vide (Noun)

- Shou : maître de l'air issu de l'éternuement d'Atoum

- Tefnout : sœur jumelle de Shou issue d'un crachat d'Atoum

- Nout : déesse du ciel, fille de Shou et Tefnout

- Geb : dieu de la terre, fils de Shou et Tefnout

- Osiris : fils de Nout et Geb

- Seth : fils de Nout et Geb

- Isis : fille de Nout et Geb et épouse d'Osiris

- Nephthys : fille de Nout et Geb

Isis et Osiris forment un couple qui symbolise le renouveau végétal et avec eux vient la légende d'Osiris, alors que le second couple est stérile.
 

Hermopolis - Thot et la création du monde

Dieu Thot
Dieu Thot
Avant l'existence du temps, Thot, qui s'est engendré hors langage, a créé le monde avec l'Ogdoade, ou quatre paires de dieux. Chaque paire représentait un élément primordial :
Noun et Nounet (couple de l'eau)
Heh et Hehet (couple de l'espace infini)
Kekou et Kekout (couple des ténèbres)
et Amon et Amonet (couple de l'occulte)

Quand ils se sont heurtés, un monticule de terre a émergé : la ville de Hermopolis, « l'île aux flammes ». En tant qu'oiseau, Thot a pondu un œuf duquel est né le dieu soleil, . En tant que dieu des mots, Thot était le cœur et la langue de .

Depuis leur œuvre de création, ces huit dieux primordiaux reposent dans le monde souterrain. Ils sont chargés du lever quotidien du soleil ou du cours du Nil. Ils représentent ainsi le chaos primordial d'où naquit le soleil ().

La version hermopolitaine de la création des dieux était complémentaire aux autres théogonies et fut donc maintenue. Par conséquent, comme était le principal dieu de la théogonie héliopolitaine, l'inclusion de ce dieu soleil dans l'Ogdoade d'Hermopolis permettait à celle-ci de prospérer malgré la domination d'Héliopolis sous l'Ancien Empire.

De même, Amon et Amonet devinrent les principaux dieux de la théogonie thébaine, qui gagna en importance au cours des royaumes moyen et tardif, jusqu'à la période Amarnienne où le dieu Aton, le disque solaire rayonnant, devint l'adversaire d'Amon.


 


Cet article a été récemment mis à jour pour la dernière fois le 31 Décembre 2018. Il est à jour.