Le programme de guerre des étoiles de Reagan

Le programme IDS de Ronald Reagan
Basé sur les preuves disponibles de diverses sources, l'article du Journal de Reagan écrit en 1985 est une reconnaissance franche d'un programme spatial classifié pouvant transporter et héberger des centaines d'astronautes. L'entrée du journal suggère qu'il a reçu une ou plusieurs séances d'information sur le sujet.

Si on se replace à cette époque on se rappelle que la première station habitée dans l'espace était Salyut 1 en 1971. Les États-Unis ont suivi peu de temps après avec Skylab en 1973. Il s’agissait d’un programme civil de la NASA, qui était officiellement la première station spatiale américaine habitée selon les historiens conventionnels.


Skylab a fonctionné jusqu'en 1979 et était consacré à la recherche scientifique. Après ? Plus rien. Il faudrait attendre l’an 2000 pour revoir à nouveau les américains dans une station spatiale : la Station Spatiale Internationale. On voudrait laisser croire au monde que l'armée américaine comptaient uniquement sur des satellites espions pour mener une surveillance depuis l'orbite terrestre.

Le programme de la navette spatiale américaine a débuté en 1981 et a mené diverses missions en orbite terrestre basse, comme le placement de satellites dans l'espace. À partir de 1979, jusqu'à l'arrivée des premiers astronautes américains à la Station spatiale internationale en 2000, les États-Unis ne disposaient pas d'une station habitée dans l'espace selon le registre public officiel. Pourtant, un passage dans le journal du président Ronald Reagan indiquait qu'il y avait effectivement une présence américaine permanente en orbite autour de la Terre.

On sait aussi que le président Reagan a lancé en 1983 le programme « IDS » (Initiative de défense stratégique) surnommé « Guerre des Etoiles » par les médias. Nous étions en pleine guerre froide. Il s’agissait d’un vaste projet de bouclier anti-missile à l’encontre d’une éventuelle frappe nucléaire soviétique. Certains pensent que ce projet était autant destiné à protéger les Etats-Unis contre une attaque extraterrestre ou contre des « bolides » de l’espaces (ces météores qui sont susceptibles de frapper la Terre de manière dramatique) que contre les russes. L’IDS pouvait également être une couverture pour dissimuler la mise en place de stations spatiales secrètes et le maintient d’une armée d’astronautes dans l’espace.

Des indices importants pourraient émerger des archives de Reagan, récemment publiées, sur la flotte spatiale secrète du Strategic Command.

Plus important encore, le public pourrait bientôt se renseigner sur les technologies antigravitation avancées qui ont été secrètement développées et utilisées pendant des décennies pour transporter des astronautes militaires dans l'espace.

 

Lire la suite ...