Le déclin de la NASA

Image de Le déclin de la NASA
Le déclin constant de la NASA depuis l’époque des missions Apollo n'a rien à voir avec la compétence et l'expertise du personnel de la NASA. La réalité politique est que des programmes militaires très compartimentés empêchent les technologies d’antigravitation d’avancer dans le secteur public pour une application commerciale.

Un nombre croissant de lanceurs l’alerte et d'experts signalent l'existence d'un programme spatial antigravité hautement classifié qui peut placer des centaines d'astronautes militaires dans l'espace. Si Solar Warden ou un programme militaire classifié similaire existe, alors il est compréhensible que le président Obama ait retardé la nomination d'un nouvel administrateur de la NASA.


Le nouveau programme Constellation de la NASA, basé sur les technologies de propulsion des fusées vétustes des années 1940, est un programme de couverture qui ne mérite pas d'être financé. Au lieu de cela, les projets militaires et corporatifs américains impliquant des technologies antigravitationnelles avancées et les moyens par lesquels ceux-ci ont été acquis doivent être exposés au monde.

Une technologie extraterrestre

Le nom « Solar Warden » est un terme qui se réfère génériquement à la flotte spatiale ultra-secrète des Etats-Unis. Si ce programme existe vraiment, il faudrait une énorme quantité de capital pour construire ses flottes de vaisseaux. L'année dernière, le budget noir des États-Unis pour les programmes secrets couvrant des dizaines d'agences était de 52,6 milliards de dollars, selon le Washington Post. Le projet Solar Warden serait partagé entre plusieurs nations. Elles contribueraient en injectant de l’argent ou en fournissant divers équipements.

Selon William Tompkins, un lanceur d’alerte célèbre :
Nous avons visité toutes les planètes de notre système solaire, à l'exception de Mercure. Nous avons atterri sur Pluton et quelques lunes. Ces navires contiennent du personnel de nombreux pays qui ont prêté serment au gouvernement mondial. La technologie provenait de l'épave de l'ingénierie des disques aliens et parfois de l'aide étrangère.
 

Tompkins explique aussi dans les détails sur la façon dont il a été recruté dans le programme d'espionnage clandestin de la Marine pendant la Seconde Guerre mondiale pour étudier et désosser les vaisseaux spatiaux anti-gravité conçus par les nazis.

Tompkins affirme que des agents ont révélé dans les débriefings top secret que jusqu'à et pendant la Seconde Guerre mondiale, il y avait deux programmes de soucoupes volantes en cours de développement. Le premier était un effort largement civil qui a précédé l'arrivée au pouvoir des nazis en 1933, tandis que le second était dirigé par les SS nazis.

Tompkins a déclaré que le programme spatial civil allemand avait été inspiré par un groupe nordique d'extraterrestres reptiliens qui communiquaient à travers de jeunes femmes allemandes. Sur ce point, la crédibilité de William Tompkins en prend un coup.

Selon nos informations sur le sujet, il y aurait eu un mémo secret émis par Trump peu de temps après son entrée en fonction le 20 janvier 2017, pour déclassifier des brevets secrets impliquant des technologies de la santé et de l'énergie libre. L’affaire est donc à suivre de très près.


Revenir au début ...