Le Coran en fait mention

Magie Sihr
Le terme de sihr apparaît dans le Coran et fut donc l'objet d'études. L'enjeu n'est pas de savoir avec exactitude ce qu'est le sihr, mais à quoi le terme se rapporte à l'époque du locuteur, quelles pratiques sont désignées par le sihr et, de fait, doivent être condamnées. Le Coran et le hadith étant peu prolixes sur ces questions de définition, la pratique de la magie garde un statut beaucoup plus ambigu dans le droit musulman qu'il ne pouvait l'être dans la Chrétienté médiévale. Le lien avec le mal ou la mort est beaucoup plus lâche, ce dont témoigne le développement du concept de « magie licite » (siḥr ḥalāl), servant à désigner les pratiques de magie qui ne détournent pas de Dieu et qui servent à accomplir le bien.

 

Lire la suite ...