Les aliens et les pères fondateurs

Pères Fondateurs
Une porte des étoiles encodée dans le dôme du Capitole. Des symboles étranges trouvés sur les monuments les plus célèbres de Washington. Et un disque volant mystérieux figurant dans un tableau de George Washington. Quelle signification revêtent les messages secrets trouvés dans la capitale américaine ? Se pourrait-il que les États-Unis n'aient pas été fondés comme on le croit ?

Pour Benjamin Franklin, la croyance aux extraterrestres faisait partie d'une vision scientifique du monde.

Thomas Jefferson reste le plus haut responsable américain à avoir jamais établis un rapport sur un ovni dans toute l'histoire des États-Unis.


Nous devons nous demander si des extraterrestres surveillaient les progrès de cette nation. Des millions de personnes dans le monde croient que des extraterrestres nous ont visités. Et si c'était vrai ? Les anciens extraterrestres ont-ils vraiment contribué à façonner l'histoire des États-Unis ? Des forces extraterrestres auraient-elles pu être à l'origine de la fondation du plus puissant état de la planète ?

La fondation des États-Unis

Pour Benjamin Franklin, la croyance aux extraterrestres faisait partie d'une vision scientifique du monde et Thomas Jefferson reste le plus haut responsable public à avoir jamais rapporté un ovni dans l'histoire américaine.

Juste avant la guerre d'indépendance, ce que beaucoup de scientifiques faisaient à cette époque était de se réunir une fois par mois pendant la pleine lune, et ils s'appelaient eux-mêmes la Société lunaire. Et Benjamin Franklin et Thomas Jefferson ont fait partie de ce groupe. Ils se rencontraient pour discuter de nouvelles idées scientifiques, de la vie sur d'autres planètes et de la façon dont ils pourraient créer un état différent de ce qui existait dans d'autres pays.

Le 4 juillet 1776, en pleine révolution américaine, les colonies ont officiellement rompu leurs liens avec l'Angleterre. Les hommes derrière ce mouvement – les pères fondateurs – avaient risqué, selon les termes de la Déclaration d'indépendance, « leur vie, leur fortune et leur honneur sacré » sur un idéal et cherchaient maintenant à créer, pas seulement une nouvelle nation, mais un nouveau monde. Mais contrairement aux monarchies d'Europe et d'Asie, le nouveau gouvernement américain serait finalement basé sur les anciennes philosophies de la Grèce et de Rome.

Quand il vous fallait quatre jours pour vous rendre de Virginie à New York au milieu de la nuit, avec leurs lampes au kérosène et leurs bougies, ils ont lu les classiques grecs anciens et ils ont inventé ce que seraient les États-Unis, sur les grands principes du monde antique. Avoir un groupe d'hommes, des génies à tous les niveaux, réunis à un moment donné pour tenter de proposer une nouvelle expérience pour l'humanité est quelque chose de très extraordinaire. Les Romains l'appelaient Fortuna. Ou en d'autres termes, lorsque les dieux conspirent en votre faveur.

La construction de Washington sous le signe de la pluralité des mondes

Après la guerre, le 16 juillet 1790, des plans ont été annoncés pour la construction d’une capitale nationale sur les rives de la rivière Potomac. Nommée en l'honneur de George Washington, le premier président de la nouvelle nation, elle serait conçue pour ressembler à l'architecture gréco-romaine classique. Mais pourquoi ? Quelle était la raison de la quasi-obsession des pères fondateurs pour le monde antique ?

Au 5ème siècle et 4ème siècle avant J.-C., il y a eu un débat très actif sur la question de la vie extraterrestre. Les atomistes comme Démocrite, Leucippe, Épicure et Lucrèce croyaient tous à la pluralité des mondes et à une vie extraterrestre.

Pour les pères fondateurs, cette idée de la pluralité des mondes était réputée être l’une des pierres angulaires de la philosophie antique. Elle jouissait d'une grande popularité au XVIIIème siècle, connu sous le nom de siècle des lumières. Les Lumières étaient un mouvement social qui disait que nous devions regarder l’univers de manière rationnelle. Et c'était le moyeux d'une roue, pour ainsi dire. Et de cette plaque tournante, de nombreux rayons sont sortis. Ces hommes éprouvaient un intérêt pour la science et ils pensaient que la pluralité des mondes semblait scientifiquement plausible.

A l'époque des Lumières, au moins la moitié des scientifiques, des théoriciens politiques, des philosophes, des écrivains, ont parlé d'extraterrestres dans leurs écrits. C'était très répandu dans la pensée du XVIIIème siècle. Même l'un des astronomes les plus en vue de l'époque, William Herschel, croyait que la vie intelligente existait ailleurs dans l'univers. Herschel a découvert la planète Uranus. Il a également découvert deux lunes de Jupiter, deux lunes de Saturne et a construit des centaines de télescopes, dont le plus grand de son époque. C'est un télescope à réflexion de 40 pouces, c'est un énorme instrument plus gros que n'importe où dans le monde, à cette époque.

Donc, il a maintenant la capacité d'observer toutes sortes de merveilles de l'univers. Alors l'idée de la pluralité des mondes gagne en crédibilité auprès de ce scientifique et observateur particulier. Dans ses écrits sur les planètes, il faisait régulièrement référence aux habitants de Jupiter, Saturne ou Uranus. Herschel a réellement contribué à faire avancer le débat sur la possibilité d'une vie extraterrestre.

Benjamin Franklin

Mais le plus influent de tous fut peut-être Benjamin Franklin. Benjamin Franklin a été appelé le premier Américain. Il était auteur et imprimeur. C'était un scientifique et un inventeur, mais aussi un homme politique et un homme d'État. Il était un penseur profond et un intellectuel.

Pour Benjamin Franklin, la croyance aux extraterrestres faisait partie d'une vision scientifique du monde. L’un des moyens utilisés par Franklin pour diffuser ses réflexions sur la vie extraterrestre était dans sa propre publication, le très populaire Almanach du pauvre Richard.

Dans l'Almanach du pauvre Richard, il suggère que les scientifiques pensent que les autres planètes sont habitables, qu'il y a des êtres là-bas. Et il présente cela d'une manière factuelle, c'est assez surprenant, je pense, probablement même pour la plupart des historiens, car cela semble être quelque chose qu'il prend pour acquis, c'est simplement présenté de cette façon.

En 1728, Benjamin Franklin écrivait :

Je crois que l’homme n’est pas l’être le plus parfait, mais l'un d'entre eux. Donc, il y a plusieurs degrés d'êtres supérieurs à lui.  

Franklin a essentiellement suggéré que la vie extraterrestre existait.

Les Amérindiens

Mais les anciens philosophes n'étaient pas la seule influence sur l'ouverture croissante des pères fondateurs à l'idée de la vie extraterrestre. Les Amérindiens qu’ils ont rencontrés partageaient non seulement la conviction que la vie existait dans l’univers, mais pensaient même être les descendants d’extraterrestres.

Benjamin Franklin était profondément intéressé par les légendes des Amérindiens parlant des étoiles. Il était profondément lié aux légendes des Iroquois. Entre les années 1730 et 1760 il a publié des pamphlets sur les indiens. Ils rédigeait souvent des explications décrivant la culture autochtone.

Avant que la Terre ne devienne vraiment ce qu’elle est aujourd’hui, il y avait des êtres qui étaient semblables à nous et vivaient dans le ciel. Un jour, une jeune femme, la Femme Céleste, comme elle va le devenir, est tombée enceinte. Elle doit descendre sur terre. Donc, cette extraterrestre qui vivait dans le ciel descend sur terre, puis la race humaine commence.

La rencontre de Valley Forge

Les pères fondateurs des États-Unis croyaient-ils vraiment en la possibilité de la vie sur d'autres planètes ? Et si oui, leur croyance était-elle basée non seulement sur des principes scientifiques et philosophiques, mais sur des expériences de première main avec des extraterrestres ? Certains partisans de la théorie des anciens astronautes estiment qu'une telle notion est non seulement possible, mais également documentée par l'un des collaborateurs les plus proches de George Washington, ainsi que par son récit d'une rencontre étrange et rapprochée lors d'une froide nuit d'hiver à Valley Forge.

A Valley Forge, en Pennsylvanie, pendant l'hiver 1777, c'est l'apogée de la guerre d'indépendance américaine. Après plusieurs batailles sanglantes contre les forces britanniques supérieures en nombre, l'armée de George Washington est en lambeaux.

Valley Forge est le camp d’hiver de l’Armée Continentale, l’armée chargée par la nation de lutter contre la révolution. Les Britanniques avaient pris Philadelphie. Sur les flancs, il a annoncé que son quartier général compterait environ 12 000 soldats à l’extérieur de Philadelphie. C’est l’époque la plus sombre de la révolution américaine, lorsque les gens pensaient que les États-Unis n’allaient pas vraiment gagner.

Washington tente de déterminer ce qu’il va faire et comment maintenir l’armée unie. Il y a très peu d'argent. Il n'y a presque pas de fournitures. Ils n'ont souvent pas de chaussures. Les histoires de choses telles que des traces de pas sanglantes dans la neige sont légion. Les conditions étaient telles que Washington a écrit :

À moins qu’un changement radical et capital se produise, cette armée doit inévitablement mourir de faim, se dissoudre ou se disperser.  

Mais finalement, la volonté inébranlable de Washington de rester à Valley Forge a obligé les Britanniques à battre en retraite et s'est avéré être un tournant dans la guerre. Qu'est-ce qui a bien pu soutenir Washington en ces heures sombres ?

Certains pensent que c'est une vision étrange qu'il a eu lors d'un moment de prière. Dans un moment de désespoir absolu, il est allé prier dans les bois. Et là, dans la forêt, il a eu cette vision magnifique d’une créature vêtue de blanc. Et cette créature – qualifiez-la d'extraterrestre si vous voulez, appelez-la esprit divin, mais c'était sans nul doute une présence surnaturelle d'un autre monde – offrit à Washington la victoire que l'armée continentale remporterait dans la guerre d'indépendance contre les Britanniques et écrivit l'histoire des nouveaux États-Unis d'Amérique.

Washington regarde une carte des États-Unis et la pluie, en tombant dessus, fait apparaitre des gouttes d'eau dans tout le pays. C'était un modèle de ce à quoi les États-Unis ressembleraient dans 100 ou 200 ans. Comment savons-nous cela ? Nous le savons car un assistant du général Washington, âgé de plus de 100 ans, a raconté cette histoire à un journal de notre premier général ayant eu une rencontre extra-terrestre.

George Washington

George Washington aurait-il vraiment fait une rencontre extraterrestre à Valley Forge ? Ou était-ce juste une histoire qu'il a racontée pour remonter le moral de ses troupes ? Certains chercheurs affirment avoir mis au jour des preuves montrant que tout au long de la guerre d'indépendance, George Washington aurait pu, sans le savoir, entrer en contact direct avec des extraterrestres.

L’une des histoires les plus étranges à propos de George Washington, qui proviendrait de son journal intime, dit que Washington rencontrait de temps en temps ces personnes mystérieuses qu’il a appelées « Peaux vertes ». Washington voit une balle rougeoyante verte planer à la cime des arbres, et autour de cela, Washington voit ces petites figures. Qu'étaient-t-ils ? Washington pensait qu'ils étaient de petits Indiens d'Amérique peints à la peinture de guerre ? Une autre théorie est que ce sont des extraterrestres, observant cet événement cataclysmique.

La vision de George Washington à Valley Forge pendant la guerre d'indépendance n'est qu'un exemple parmi tant d'autres des histoires concernant des visions et des apparitions miraculeuses en temps de guerre et de sang versé. Certaines personnes croient que c'est peut-être durant ces périodes cruciales de l'histoire de l'humanité que les extraterrestres seraient peut-être plus intéressés par une interaction avec nous.

George Washington a-t-il vraiment rencontré des visiteurs à la peau verte et a-t-il été témoin d'orbes rougeoyants à Valley Forge ? Et, dans l'affirmative, pourrait-il y avoir des preuves supplémentaires de rencontres extraterrestres avec d'autres pères fondateurs ?


Partager sur facebook
Cliquez pour partager sur facebook
Retour à la catégorie : Les cultes variés



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.