Moteur à vortex de mercure

Image de Moteur à vortex de mercure
Dans l'un des textes il est question de mercure en rotation qui entraine une espèce de vent puissant ou un effet de moulinet. Ce pourrait être ce qu'on appelle du stockage d'énergie dans des volants d'inertie. Ça se produit lorsqu'on extrait lentement l'énergie d'un disque en rotation qui serait le mercure. On pourrait l'utiliser pour propulser une sorte d'hélice ou ce qu'on appelle un système à soufflante canalisée comme dans un aéroglisseur.

Le mercure se prête bien à ça puisqu'il est de haute densité, il occupe peut d'espace dans le groupe propulseur. C'est toujours bien quand on construit un aéronef. Par contre les systèmes de stockage d'énergie dans des volants d'inertie on tendance à perdre rapidement de l'énergie. Pour naviguer dans l'espace il faudrait qu'ils soient énormes. Ils conviennent aux sociétés d'électricité comme l'EDF pour le nivellement de charge : on emmagasine de l'énergie quand on n'en a pas besoin et on la retire quand c'est nécessaire. Mais les centrales sont au sol. Pour avoir quelque chose d'assez léger pour voler il n'est pas certain que ça serait un appareil pratique. Il est possible que le texte décrive quelque chose qui ressemble à du mercure mais qui serait un autre métal liquide. Le moteur à vortex de mercure est peut-être une mauvaise traduction parce que ce genre de vortex ne conviendrait pas à un turbo réacteur.


Il est fondamental de savoir si ces anciennes civilisations voyageaient à des vitesses dépassant celle de la lumière. C'est l'application scientifique du savoir qui sont étudiés depuis des milliers d'années et qui font partie du veda, soit les enseignements védiques anciens ou d'autres connaissances anciennes. C'est écrit.

Si les vimana ont existé est-ce la preuve qu'il existait un réseau de transport mondial des milliers d'années avant Christophe Colomb ?


Lire la suite ...