Le pouvoir de guérir

Pouvoir de guérir
Un Aerona est une personne qui présente la capacité de voir et de comprendre toutes les formes de maladies, qu'elles soient physiques ou mentales. Si quelqu'un est sensible à la douleur de ceux qui l'entourent, il est possible qu'il ait ce pouvoir.

Les personnes qui possèdent ce don le mettent gratuitement à disposition des autres pour guérir les brûlures, les verrues, les hémorragies, ou même des maladies bien plus graves qui touchent les organes.

L'autre côté de ce pouvoir est celui de la biokinésie, qui leur permet de contrôler les tissus organiques. Cela leur donne la capacité de se guérir eux-mêmes ainsi que d'autres personnes. Ils soignent les gens en purgeant la maladie et en la remplaçant par une énergie positive de guérison.

Une grande dépense d'énergie

L'inconvénient de ce pouvoir est que certaines personnes peuvent devenir si sensible à la maladie des autres que ça peut les rendre malades. Cela ne serait normalement pas un problème puisqu'un aerona peut s'auto-guérir, mais quand un Aerona guérit une autre personne il dépense beaucoup d'énergie et ça lui fait perdre son pouvoir momentanément. Il peut ainsi rester plusieurs jours dans un état d'extrême faiblesse avant d'être à nouveau en mesure de soigner les gens.

Les aeronas sont également biocinétiques. La biokinésie est la capacité de contrôler les tissus organiques, les procédés biologiques et les cellules par la manipulation du corps et par l'invocation de cytokenes et/ou d'énergie faisant sortir les corps subtils de la cible ou des organes atteints. L'énergie biokinétique est difficile à bloquer, à contrôler ou à manipuler.

Un aerona doit remplir sa vie avec l'amour et avoir des relations saines. Il fait preuve de beaucoup de compassion pour les malades et aime aider les autres. Un aeronas ne devrait jamais utiliser son pouvoir pour nuire à autrui, surtout parce que d'autres aeronas sont capables de retourner l'énergie biokinétique vers son expéditeur. Ils peuvent même augmenter la virulence de la maladie quand ils renvoient l'énergie. Les gens peuvent mourir d'un transfert biokinétique.

Un aerona doit toujours veiller à prévenir toute mauvaise utilisation de ses pouvoir et notamment des utilisations contraires à l'éthique. La méditation et la prière aident beaucoup. Ils doivent développer l'habitude de l'introspection afin qu'ils comprennent leurs capacités de plus en plus et qu'ils soient en mesure de les gérer correctement.

Les gens comme eux sont généralement traités par les autres comme des personnes étant possédées par le démon ou atteintes de démence parce qu'ils pensent différemment et notre expérience est différente de la leur. Ils ont des caractéristiques uniques que la majorité des gens ne comprennent pas et l'inconnu suscite la crainte. L'ignorance des gens les assimile souvent à des sorciers qui pratiquent une sorte de magie. Nous devrions essayer de les comprendre, même si c'est difficile surtout si vous êtes son parent ou un proche.

C'est un pouvoir assez commun et beaucoup de gens qui ont ce pouvoir deviennent des médecins, des infirmières, des guérisseurs et des conseillers. Ils aiment utiliser leur pouvoir pour aider les autres et il est très facile pour eux de le faire.

Le secret de guérison est-il un don ?

Autrefois on appelait ces personnes des panseurs de secret ou encore des metzes en vieux limousin. Le mot metze  dérive du latin medicus  qui a donné le mot médecin en français. Le metze  était le guérisseur du village, celui qui était doué pour soigner certaines maladies. Il intervenait dans un champ plutôt vaste puisqu'il était capable de soulager des problèmes de peau, des verrues, des entorses, mais aussi de soigner les maux de dents, la migraine, les coupures, les hémorragies, les brûlures et de faire tomber la fièvre.

Chacun avait sa spécialité. On rencontrait des rebouteux qui étaient des personnages bien connu dans les campagnes pour leur habileté à remettre en place les nerfs « froissés » et les tendons. Ils pouvaient également avoir une action bénéfique sur les articulations et ils remettaient en place les os brisés. C'était en quelque sorte des kinésithérapeutes. Les toucheurs imposent les mains en récitant des prières dont certaines sont tenues secrètes. On rencontre également les barreurs de feu ou les conjureurs qui sont capable de soulager des brûlures. Les « coupeurs de sang » étaient spécialisés pour arrêter les hémorragies. Les magnétiseurs sont encore monnaie courante de nos jours. Il y en aurait plus de 6000 en France, toutes catégories confondues.

Mais comment tous ces gens ont-ils obtenu le pouvoir de guérir ?

Comment obtient-on la capacité de guérison ?

Les guérisseurs possèdent le secret. Pour certains c'est naturel, inné, alors que pour d'autres c'est une transmission de la part d'une personne qui détenait le secret.

Très souvent, le don naturel de guérir pouvait être découvert chez quelqu'un par un autre guérisseur appelé à son aide pour le soigner.

Il existe plusieurs techniques pour acquérir ce don et des superstitions sont répandues. Par exemple le septième enfant d'une famille était réputé détenir le pouvoir de guérir. Ceux qui naissaient le soir du vendredi saint ou le matin du dimanche de Pâques possédaient aussi ce don.

La technique de la taupe

Si vous suivez cette technique à la lettre vous obtiendrez certainement vous aussi le pouvoir de guérison. Elle consiste à saisir une taupe dans la main gauche par la peau de son dos. Tenez la ainsi jusqu'à ce qu'elle meurt.

Voilà ! C'est fait. Vous avez maintenant le pouvoir de guérison. Il vous suffit d'appliquer votre main gauche sur un malade pour le soigner en quelques minutes.

Si ça ne fonctionne pas c'est sans doute que la taupe ne possédait pas le don. En effet, toutes les taupes ne sont pas identiques.

La transmission du secret

Si vous ne possédez pas le don, tout n'est pas perdu pour autant. Il vous suffit que quelqu'un vous transmette le secret. Par contre il semblerait qu'un panseur de secret ne puisse transmettre ses secrets qu'à un nombre limité de personnes. Et malheureusement, ce nombre est bien souvent d'une seule personne. Mais... parfois... ça peut être un peu plus.

Par contre, le secret à un prix. Il vous en coûtera bien un bras ou une jambe (façon de parler) pour acquérir l'ensemble des formules magiques et des techniques que le « coupeur de feu » voudra bien vous céder. Assurez vous aussi d'avoir bien entrainé votre mémoire afin de tout retenir. Il ne faut pas vous attendre à ce que tout ça soit écrit dans un livre. Il n'y a pas marqué "fnac" sur son front. Et d'ailleurs, même si les formules et les prières étaient écrites, ce qui compte quand on les récite est l'intonation et le rythme. Ceci ne peut pas être transmit autrement qu'oralement.

Ensuite il y a les gestes et les techniques. Ca ressemble beaucoup à un rituel magique.

Les guérisseurs d’aujourd’hui

Dans les campagnes françaises il existe encore de nombreux magnétiseurs. Certains sont d'assez bonne réputation pour que les médecins les conseillent à leurs patients. En 2016 j'ai encore rencontré quelqu'un qui consultait une guérisseuse réputée pour un problème de verrue plantaire. Ca se passait dans le Cantal.

Dans les villes on rencontre souvent, en région parisienne essentiellement, des quimboiseurs ou des marabouts africains. Mais on ne peut pas leur accorder autant de confiance qu'aux rebouteux des campagnes.

Voici une application gratuite pour trouver facilement tous les guérisseurs qui se trouvent en Suisse :
https://itunes.apple.com/us/app/faiseurs-de-secret/id938167178?mt=8




Lire la suite ...   


Navigation dans l'article :

 Début : Pouvoir de guérir

 Une grande dépense d'énergie

 Le secret de guérison est-il un don ?

 (paragraphe sans titre)

 (paragraphe sans titre)

 (paragraphe sans titre)

 Les guérisseurs d’aujourd’hui


Pour visualiser cet article dans son intégralité vous pouvez le consulter sur l'adresse alternative suivante : Le pouvoir de guérir


Retour à la catégorie : Magie bénéfique



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 19 Février 2019, il y a moins d'un an.