Comment capturer les farfadets ?

Faire prisonnier un farfadet
M. Berbiguier décide d'utiliser des bouteilles pour enfermer les petites créatures qui se trouvent dans son baquet. Et ça fonctionne ! Mais au début il n'arrivait à les conserver qu'une ou deux semaines tout au plus. Il réussit à trouver une combine pour les garder prisonniers à vie, tant que la bouteille n'est pas cassée. Pour cela il utilise un subterfuge afin de les désorienter : il leur lance du tabac dans les yeux. Les farfadets sont complètement perdus et n'y voient plus rien. Ils tombent comme des mouches. Il les recouvre alors de tabac.


Au petit matin il n'y a plus qu'à ramasser ce tabac et à l'enfermer dans une bouteille après y avoir ajouté du vinaigre et du poivre. La bouteille est ensuite scellée avec de la cire.

Berbiguier alla même jusqu'à proposer une de ces bouteilles au conservateur du Museum d'histoire naturelle pour l'exposer en tant que nouvelle espèce et convaincre les incrédules de l'existence des esprits malins. On n'aurait qu'à remuer la bouteille pour entendre le cri des farfadets prisonniers.



Revenir au début ...