Des stages néo-chamaniques

Stage de chamanisme
L'Amérique du sud organise des stages néo-chamaniques pour attirer une certaine classe de touristes. L'ayahuasca est régulièrement consommée au cours de ces stages organisés et on peut supposer que d'autres drogues plus fortes sont également prises par les participants. Les risques sont importants de part l'emprise mentale, l'accoutumance et la rupture avec le cercle familial et social. Il peut en découler des assujettissement financiers, ce qui est une forme de racket contre lesquels il est urgent d'agir.


Des méthodes parfaitement rodées

Ces stages sont promotionnés par des usurpateurs qui se font passer pour des médecins thérapeutes qui organisent en Europe et aux Etats-Unis des conférences. Le sujet de ces conférences cible parfaitement les victimes qui sont en mal de vivre : mouvance new age, bien être physique et mental, vivre BIO, retour à la nature, épanouissement personnel, connaissance de soi, retour aux sources, ... Il existe en France plusieurs centaines de « commerciaux » qui prospectent dans ce sens pour attirer de nouvelles victimes. En mars 2011, un ostéopathe de Lens a été condamné à 3 mois de prison avec sursis pour incitation envers ses « patients » à consommer de l’ayahuasca.



Sources :
Un article très complet sur le chamanisme
L'inquiétude de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, article de 20 minutes.

 

Revenir au début ...