Utilisation de drogues

La question suivante revient souvent sur les lèvres :

Le chamanisme est-il une secte ?
 

Les sociétés traditionnelles chamaniques s'organisent comme des sectes. Elles ont souvent recours à des drogues pour les besoins de leurs rites religieux. Mais cette utilisation de stupéfiants est soumise à un code très strict. Ainsi, on peut comparer cette utilisation avec celle du feu. Le feu est une très mauvaise chose s'il est utilisé pour faire le mal (incendier des villages, commettre des actes de pyromanie, tortures, etc...) mais c'est une très bonne chose quand il est utilisé pour faire la cuisine. C'est là le fondement de la pensée chamanique.


Machu Picchu - Perou
Machu Picchu au Pérou

Les substances hallucinogènes des chamans

Cependant, en 2011, une jeune touriste française avait trouvé la mort après avoir consommé de l'ayahuasca dans une secte chamanique péruvienne. L'ayahuasca est une plante aux vertus hallucinogènes. L'administration gouvernementale s'alarme contre ces dérives sectaires qui sont de plus en plus courantes. En effet, si l'Asie du sud-est connait le tourisme sexuel, on assiste en parallèle à une recrudescence d'une forme de tourisme narcotique en Amérique Latine.

D’autres produits sont également suspectés en tant que narcotiques. On peut par exemple citer le datura, une plante vénéneuse riche en alcaloïdes, ou encore la salvia (plus communément appelée sauge des devins). Cette dernière est connue pour ses effets psychotropes induisant un état de conscience modifié. Elle est utilisée à des fins rituelles, religieuses, spirituelles ou chamaniques.
 

Lire la suite ...