Les alignements de Carnac

Carnac
Carnac
Peu de sites sur la Terre sont aussi majestueux et aussi impressionnants que la région déchiquetée de la Bretagne située sur la côte nord-ouest de la France. Ici se trouve l'un des plus importants sites préhistoriques d'Europe.

Au village balnéaire de Carnac, plus de 3 000 pierres mégalithiques sont placées en rangées et autres formes géométriques sur une longueur de trois kilomètres dans la campagne française.

Les légendaires pierres de Carnac ont été taillées dans des formations rocheuses locales et érigées entre 4 500 et 2 500 ans avant notre ère, à la fin de l'âge de pierre. Elles constituent la plus grande collection de menhirs au monde.

 

A quoi servaient les menhirs de Carnac ?

Les archéologues sont déconcertés par les nombreux mégalithes de Carnac. C'est clairement un projet de construction massif avec des blocs de granit pesant de 50 à 100, voire 350 tonnes. Les légendes disent que ce sont les géants qui ont construit Carnac, mais il faut se demander quel est le véritable but de ces mégalithes géants et pourquoi des hommes préhistoriques auraient déplacé toutes ces pierres massives et les auraient placées dans les nombreux alignements ici à Carnac ?

Il s'agit de milliers de grosses pierres disposées dans des motifs très intéressants. Elles sont alignées en lignes droites, forment des cercles, des carrés ou des rectangles. Elles sont disposées en lignes qui se croisent et forment des triangles qui ne peuvent être visibles que depuis les airs. Pourquoi les gens ont-ils fait ça ? Pourquoi ont-ils consacré tant de temps et d’énergie dans un si vaste chantier ? Et la réponse courte, nous en avons bien peur... elle est que nous n'en savons vraiment rien.

Selon la légende locale, ces mégalithes seraient une armée de soldats romains transformés en pierre par le magicien Merlin.

 
Qui était Merlin l'Enchanteur ?

Mais si ce n’est pas la magie qui a créé cette forêt de pierres, qui ou quoi a bien pu la réaliser ? Les archéologues de la vieille école diraient que des individus qui étaient à peine plus évolués que l'homme des cavernes auraient manipulé des pierres géantes, certaines pesant entre 100 et 200 tonnes et pouvant même atteindre 350 tonnes, puis les auraient déplacé d'une manière ou d'une autre et les auraient dressé juste là.

Bien que les archéologues traditionnels spéculent que les pierres de Carnac sont très probablement des marqueurs de tombes, les néo-évhéméristes croient que ces pierres sont intentionnellement disposées dans une formation géométrique unique. Ces arrangements de pierres ont peut-être été un moyen de communiquer avec des êtres extraterrestres.

Les menhirs suivent le champ magnétique terrestre

Lorsque vous regardez pour la première fois les pierres ici à Carnac, elles semblent être de formes irrégulières, mais à y regarder de plus près, nous pouvons voir que la plupart des pierres ont été taillées sur un côté plutôt qu'un autre. Et en fait, ces mégalithes de granit suivent le champ magnétique terrestre et sont tous orientés de façon très précise et à dessein.

Ce serait donc des aimants de pierre ? Est-il vraiment possible que ces pierres aient été taillées de manière à créer une sorte de champ géomagnétique ? Et pourquoi ?

Carnac est un lieu très chargé d'énergie. En parcourant ces couloirs de pierre, vous pouvez ressentir cette charge dans votre corps. Beaucoup de touristes qui viennent ici aiment aussi toucher les cailloux et sentir l'énergie qui s'en dégage. Les personnes qui ont construit Carnac devaient avoir une connaissance approfondie des champs d'énergie de la Terre.

Selon un concept connu sous le nom de « théorie du réseau tellurique mondial » (ou réseau Hartmann), certains endroits de notre planète seraient soumis à des forces magnétiques plus élevées que d'autres. Le fait que toutes les structures mégalithiques que nous avons découvert autour de la terre soient placées sur des points spécifiques à forte énergie décrits par la théorie du champ magnétique terrestre ne peut pas être une coïncidence. Ces sites auraient pu exploiter un ancien réseau d’énergie mondial. Il y a certains endroits dans le monde qui ont été de tout temps traditionnellement sacrés, sanctifiés. L'énergie se ressent différemment là-bas. Les anciens monuments de pierre ont été construits pour exploiter cette force et ce potentiel afin de créer une sorte de vortex en entonnoir.

Lorsque nous examinons des éléments tels que les Pyramides de Gizeh ou le Machu Picchu ou Baalbek au Liban, on constate qu'ils sont tous placés sur des zones géographiques concordantes avec la théorie du réseau tellurique terrestre. Carnac pourrait-il se trouver sur un tel nœud magnétique ? Et la configuration même du site, avec ces menhirs soigneusement alignés et orientés permettait-elle de manipuler la gravité terrestre ? Si c'est le cas, qui a enseigné ce savoir à nos ancêtres ? Et dans quel but ultime ?

Une disposition géométrique des menhirs de Carnac

Vue aérienne de Carnac
De nombreuses spéculations ont existé depuis des siècles et, il y a quelques années à peine, en France, ils ont commencé à photographier toute la Bretagne française à l'aide d'hélicoptères. Et quand ils ont mis les photos ensemble, tout à coup, quelqu'un s'est rendu compte que ce n'était pas une coïncidence. Les distances des lignes sont toujours les mêmes : 2 860 mètres. Ou exactement la moitié de 2 860 mètres. Les angles sont toujours les mêmes. Ce sont des triangles de Pythagore. C'est tout un motif géométrique gigantesque.

À une extrémité de l'alignement de Carnac, les recherches aériennes ont permis de localiser un cercle de pierres similaire à celui trouvé à Stonehenge. À l’autre extrémité, c'est un rectangle de pierres, resté enfoui pendant des siècles, qui a été découvert. Ces deux figures géométriques indiquent avec précision la position du soleil aux solstices d'hiver et d'été. Et lorsque l'on examine encore plus attentivement Carnac vu du ciel, on se rend compte que cet alignement a été réalisé en suivant l'une des plus grandes règles géométriques : le théorème de Pythagore. Se dessine la forme d'un triangle de Pythagore, ou triangle rectangle, couvrant plusieurs hectares. Mais comment les constructeurs de Carnac auraient-ils pu connaître un théorème mathématique aussi sophistiqué environ 2 000 ans avant sa découverte par le mathématicien grec Pythagore qui lui a donné son nom ? Ces conclusions sur le théorème de Pythagore ne viennent pas de moi. Cela vient d'une équipe de mathématiciens très compétents qui ont observé ces alignements et qui les ont analysés.

Ça date de l'âge de pierre, ce qui semble impossible. Notre peuple de l'âge de pierre n'avait aucune idée des triangles de Pythagore. Pythagore était là aux environs de 420 av. J.-C. Nous parlons de l'âge de pierre, et ils savaient déjà à cette époque que a2 + b2 = c2 ? Ils étaient manifestement au courant mais qui leur a appris ? À l'époque, les extraterrestres ont dit à nos ancêtres : « posez cette pierre ici, posez telle autre là », avec l'idée qu'une génération future devrait trébucher sur cette énigme mathématique, que quelqu'un dirait :

Attendez un instant. Cela a été érigé à l’âge de pierre, et pourtant nous avons une règle mathématique respectée avec précision. Comment est-ce possible ?
 

Bien que la disposition géométrique des pierres de Carnac soit antérieure au théorème de Pythagore de plus de 2 000 ans, une question demeure : pourquoi les pierres ont-elles été disposées de manière aussi précise ?

Ce n'est que lorsque nous avons pu voir ces pierres d'en haut, lors d'un survol en hélicoptère, que nous avons compris que le site de Carnac a été conçu pour être vu de l'espace. Les pierres de Carnac sont l’une des rares choses de la planète que l’on peut réellement voir de l’espace. C’est l’un des trois seuls sites anciens visibles de l’espace. Il y a les géoglyphes de Nazca, la grande muraille de Chine et Carnac. Et ils sont un marqueur idéal pour tout type de véhicule spatial regardant la Terre. Si ces sites ont été faits pour être visibles de l'espace, qui aurait pu voler à cette époque si ce n'est des extraterrestres ?
 

Les alignements de Carnac seraient une sorte de panneaux indicateurs

De nombreux touristes qui viennent à Carnac affirment qu’ils peuvent réellement ressentir l’énergie émanant de ces mégalithes de granit. Comment les personnes de ces temps anciens ont-elles connu cette énergie ? Est-il possible qu'ils aient pu utiliser cette énergie pour déplacer et ériger ces pierres géantes ?

Erich Von Däniken est d'avis qu'ils ont été faits exprès. Les extraterrestres ont dit à nos ancêtres : fais ceci et cela. Ce ne sont pas les extraterrestres qui ont fabriqué les alignements de pierre. Ce sont les humains qui les ont fabriqué, mais sur l'ordre des extraterrestres.

Selon Erich Von Däniken, les extraterrestres se sont demandé comment nous pourrions leur envoyer un signal. Il pense que c'est ce que nous voyons à Carnac avec ce gigantesque alignement de menhirs, cet immense triangle. La communication est établie mais personne ne le regarde. Il est temps de changer notre attitude envers ces choses. Ces pierres transmettent de l’énergie que des extraterrestres ou d’autres aéronefs pourraient capturer, comme un système GPS ou une sorte de balise d’aéroport, et l’utiliser pour naviguer sur la planète entière.

Les pierres de Carnac étaient-elles une borne d'indication pour les anciens astronautes qui survolaient la terre à bord de leurs engins spatiaux ? Était-ce un panneau directionnel pointant le chemin vers le Grand Nord, vers l'Hyperborée des anciens dieux ?

Retour à la catégorie : Découvertes insolites



Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le . Il est à jour.