Les représentations au cinéma

Baron Samedi dans James Bond
Le Baron Samedi dans James Bond
« Vivre et laisser mourir » - 1973
La représentation la plus connue du Baron Samedi se trouve dans le film de James Bond, Vivre et laisser mourir. Joué par Geoffrey Holder, le film est quelque peu ambigu quant à savoir si le personnage est un homme mortel jouant le baron ou est en effet le baron du vodou.

Peut-être qu’une représentation plus réussie du Baron Samedi se trouve dans le film d'horreur surnaturel de 1974, Sugar Hill, qui est beaucoup plus trempé dans les traditions et les pratiques vaudou.


Nombreux films d'horreur sur le vaudou

Les films d'horreur ont longtemps utilisé le vodou ou le vaudou comme source d'inspiration, depuis White Zombie, J'ai marché avec un zombie, King of the Zombies  et Voodoo Man  jusqu'à Hammer, The Plague of the Zombies, Black Demons  d'Umberto Lenzi, outrage Zombie Nightmare  et Le Serpent et l'arc-en-ciel  de Wes Craven.

Le film de Craven est l'une des tentatives les plus audacieuses pour capturer l'essence des croyances haïtiennes et est vaguement basé sur le livre non-fiction du même nom par l'ethnobotaniste Wade Davis, dans lequel Davis raconte ses expériences en Haïti enquêtant sur l'histoire de Clairvius Narcisse, qui a été prétendument empoisonné, enterré vivant, et ressuscité avec un breuvage à base de plantes qui a produit ce qu'on appelle un zombie.


 

Revenir au début ...